Avis Book Club

La discussion d'avril sur Peter Pan aura lieu le 29 avril, êtes-vous prêts ? C'est aussi le moment de vous inscrire pour la rencontre de mai ou de choisir le thème de juin !

Blog Livraddict

Hopeless de Colleen Hoover

Pour 2017 mon challenge personnel est de lire tous les livres de Colleen Hoover. Je suis donc encore dans la découverte de sa plume. Après avoir lu « Never Never » (les 3 tomes) dont j’ai été déçue par la fin, puis « Confess » que j’ai franchement bien aimé, j’ai donc décidé de me lancer dans « Hopeless » dont j’avais entendu énormément de bien.

Sky vit avec sa mère adoptive Karen,  une anti modernité (pas de tv, téléphone, internet etc….), et qui ne mange que bio et surtout pas de sucre ! Cependant elle adore sa mère et en est très proche. D’autant plus que son père l’a abandonnée lorsqu’elle était toute petite.

Sky est également une jeune fille qui jusqu’à présent n’avait jamais été à l’école  car elle suivait les cours par correspondance. Pour la terminale, ultime année, elle a décidé de s’inscrire au lycée.  Une difficile étape surtout que sa meilleure amie, qui devait être au lycée avec elle , l’abandonne au dernier moment pour aller à l’étranger.  Mais Sky est une fille intelligente qui sait rebondir et ne pas se laisser impressionner face à la difficulté d’être la nouvelle dans un lycée où malheureusement certains adolescents ne sont et ne resteront que des gamins parfois cruels. Cependant elle va croiser le chemin d’un jeune homme, Holder, qui va bousculer toute sa vie à un point que vous n’imaginait même pas.

Un roman plein d’émotions qui nous fait vivre de véritables montagnes russes,  des choses parfois horribles dont un sujet très très difficile à aborder.  Mais Hopeless c’est aussi une belle histoire avec de l’humour,  de belles amitiés et beaucoup d’amour.

Un roman qui n’est pas passé loin du coup de cœur pour moi alors qui c’est ce qu’il en sera pour vous.

Si ce n’est pas déjà fait lancez-vous sans hésiter, si vous aimez la romance il y aura forcément un petit quelque chose dans ce roman qui fera chavirer votre cœur.  Ah et petit avertissement si vous êtes à tendance émotifs préparer vos mouchoirs avant de vous lancer ???? bonne lecture !


Stabat Murder de Sylvie Allouche

Titre : Stabat Murder
Auteur : Sylvie Allouche
Genre : Thriller – Jeunesse

Chronique :

Stabat Murder nous plonge dans l’univers de la musique. Quatre ados de grands talents pratiquant le piano au conservatoire, s’entraînent sans relâche pour préparer le concours international. Un concours de haut prestige qui a tendance à booster la carrière de celui ou celle qui le remporte. Un prestige tant convoité et dont tout musicien rêve.
Mia, Matthis, Sacha et Valentin ne vivent que pour la musique et pour rien au monde ils ne louperaient un cours de piano avec le professeur. Surtout avec le concours qui approche à grands pas.
Alors c’est d’autant plus troublant que le même jour les quatre élèves manquent à l’appel pour leur cours de piano individuel.
Est-ce une fugue à cause de la pression imposée par l’approche du concours ? Est-ce une petite virée entre copains et qu’ils n’auraient pas vu le temps passer ? Où est-ce un kidnapping ?

Un thriller agréable, que l’on prend plaisir à découvrir au fil des pages et d’où l’intrigue est bien menée et assez captivante pour que l’on s’y intéresse et que l’on ai envie de savoir ce qui c’est passé, et surtout comment tout cela va se terminer, mais pas si haletante. C’est un thriller léger, doux, sans violence et c’est ce qu’il faut puisque le public concerné est un public jeune.

Concernant les personnages, on n’en apprend pas beaucoup plus sur Mia, Matthis, Sacha et Valentin mis à part ce que l’on sait déjà, que tous les quatre vivent pour le piano. « Ils respirent piano, ils parlent piano et ils mangent piano ». On suit principalement cette affaire grâce à la commissaire Di Lazio, qui prend cette enquête très à coeur, et qui fera tout son possible pour retrouver ces ados coûte que coûte.

J’ai aimé la narration qu’a utilisée l’auteure, impliquant les différents points de vue. Dans un premier temps, l’angoisse, la suffocation des ados dans cette pièce qui est plongée dans l’obscurité. Ensuite dans un second temps, le point de vue de la commissaire et de son équipe sur cette affaire qui semble compliquée, souvent infructueuse et menant à des impasses.
De plus, le fait que les chapitres soient courts et qu’ils alternent entre les différents points de vue, cela donne un très bon rythme au récit, ce qui permet de ne pas s’ennuyer.

En bref, un huis clos super sympa, idéal pour mettre un pied à l’étrier aux jeunes lecteurs dans ce genre littéraire.


Le livre de la faim et de la soif de Camille de Toledo

Il est assez rare que le livre lui-même soit le personnage central du roman pour ne pas remarquer cette originalité. Un roman inclassable, situé entre le conte, le roman picaresque, le rêve et la réalité au titre tellement intriguant et prometteur. Le livre se veut le maître et le dactylographe, son esclave chargé de noter ses flots de pensées incessants pour nous interroger sur le monde.

Le livre pressent l’Apocalypse, alimentée par toutes les haines passées et inscrites dans l’Histoire. Selon lui, les mythes nous poursuivent, nous ne sommes pas libres et nous retrouvons ancrés dans le passé, dans un monde ancien qui ne parvient pas à se transformer en avenir. Son point de vue n’est d’ailleurs pas dénué de sens. Il se dit impuissant et maudit face au savoir qu’il aimerait oublier, définitivement, et réécrire les mythes. Il voudrait pouvoir écrire l’histoire et non la subir.

Pour explorer le monde, le livre nous emmène dans son périple entre le banquet des origines, les hommes troncs dans le Gange en Inde, la Neva à Saint Pétersbourg, les mangas au Japon, les pins canadiens, le ski à Dubaï, la Reine et le Qatar, Moïse et la mer qui s’ouvre en deux, un meurtrier des westerns… Il est évident qu’il a hautement réussi le pari de nous faire voyager au sens large du terme et à nous emporter loin

Trop loin peut-être. En ce qui me concerne, je suis arrivée à destination à bout de souffle et parfois déboussolée : l’auteur effectue des connexions infinies pas toujours faciles à suivre, des récits suspendus que l’on retrouve néanmoins dans la suite de l’histoire, des histoires devrais-je dire, si tant est que l’on parvienne à faire le lien. On assiste à l’impuissance du livre et à son désarroi face au monde. Difficile de ressortir de ce maelström totalement clairvoyant ; moi qui d’ordinaire affectionne les histoires imaginaires farfelues me suis trouvée aussi confuse que le livre et finalement contente d’en venir à bout.


Ceux qui désirent acquérir la grâce d’un prince … de Machiavel

Célèbre manuel consacré au pouvoir politique, Le Prince de Machiavel livre une réflexion moderne, accompagnée de conseils et d’exemples concrets, sur la conception et les arcanes du pouvoir, les moyens de le conquérir et de se maintenir aux plus hautes sphères de la société.

«Rien ne fait autant estimer un prince que ne le font les grandes entreprises et le fait de donner de soi des exemples exceptionnels.»
Une méditation intemporelle sur les qualités essentielles, les devoirs et aussi les travers de l’Homo politicus.

Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement les éditions Gallimard (collection Folio Sagesses) de m’avoir gentiment envoyé ce titre. J’ai bien aimé cette lecture qui m’a permis de commencer à renouer avec la philosophie que je lisais, il y a quelques années, avec beaucoup de plaisir et d’intérêt. Car, précisons-le, Ceux qui désirent acquérir la grâce d’un prince… est un recueil d’extraits tirés du Prince de Nicolas Machiavel.

J’ai trouvé que ce petit livre constituait une très bonne entrée en matière de l’œuvre philosophico-politique de Machiavel et qu’il pouvait être tout particulièrement utile et appréciable en période de révisions du baccalauréat de philosophie ! Bien évidemment, il ne dispense pas de lire l’œuvre intégrale, bien au contraire, puisqu’il donne envie de s’y plonger plus longuement. Cet ouvrage est tout simplement un moyen de se familiariser quelque peu avec la philosophie machiavélienne avant de s’y approcher de plus près.

Par ailleurs, ce livre n’intéressera pas uniquement les passionnés de philosophie, puisqu’il y est évidemment beaucoup question de politique et d’histoire, qui sont au centre de l’ouvrage. Machiavel donne une multitude d’exemples historiques pour étayer sa théorie, ce qui ne manquera pas, à coup sûr, de plaire aux nombreux fans d’histoire.

Enfin, ce qui est frappant (et peut-être assez effrayant) avec ce recueil, c’est de constater à quel point certaines choses qui s’appliquaient aux régimes monarchiques des XVe et XVIe siècles notamment peuvent encore aujourd’hui être d’actualité. Quand on y réfléchit bien, tout cela laisse bien rêveur…

Voici un lien sur lequel vous pourrez retrouver ce livre :
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLI … -un-prince


Personne n’a oublié de Stéphanie Exbrayat

Titre : Personne n’a oublié
Auteur : Stéphanie Exbrayat
Genre : Thriller

Chronique :

On se trouve plongé dans la fin des années 50 et débuts 60. Une époque bien difficile en tant que femme.
Mais ici dans ce roman on à affaire à une histoire bien plus trouble, Sam âgé de seulement 8 ans est retrouvé mort dans la grange familiale. Une mort qui paraît bien suspecte puisque le petit avait l’interdiction d’aller de pénétrer dans la grange. Un tas de questions surgissent. Pourquoi Sam a enfreint l’interdit ? Qu’est ce qui l’a amené à aller dans la grange ? La curiosité ou est-ce qu’on l’y a emmené de force ? Sam est-il tombé de la grange accidentellement où est-ce qu’on l’a poussé ?

Dès les premières pages l’auteur nous captive, on est attentif à ce qu’il se passe, on a envie de savoir ce qui s’est réellement passé. Commence alors les doutes et les suspicions. François, le mari de Colette et père de Sam, a-t-il décidé de s’en débarrasser ? Va commencer l’enquête (les investigations) de Colette pour découvrir la vérité et les circonstances qui ont conduit à ce drame et elle n’abandonnera pas avant d’avoir trouvé.

Colette est une vraie guerrière, elle affronte et surmonte tout, même si cela n’en reste pas moins dur. Mais une promesse c’est une promesse. Et justement c’est cette promesse faite à Sam, de trouver ce qu’il lui est arrivé qui lui permet de tenir. Elle doit être forte si elle veut réussir son objectif. On ne peut que l’admirer.

Un thriller addictif et haletant que l’on dévore avec facilité tant la plume de l’auteur est de qualité. Une intrigue et une histoire très bien menée qu’on plonge direct dedans sans difficulté et qu’on a du mal à laché. On est pris par les événements et par les révélations faites au fur et à mesure qui permettent d’être épris par l’histoire. Un page-turner qui nous possédera jusqu’au point final de cet énigmatique drame.

Participez au blog !

Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez poster sur le blog de Livraddict !

Vous aurez votre propre "coin" qui regroupera vos critiques !

Cela vous intéresse ?
Alors, inscrivez-vous sur Livraddict et envoyez votre critique à Thalia par message privé !

Recherche

Index

Archives