Fées & automates

Synopsis

Moyenne

14.8

18 votes

MOYEN

Le thème de l’anthologie des Imaginales 2016 ose le face à face entre deux personnages archétypaux provenant de mondes différents. La fée, figure principale de la rêverie médiévale, du fantastique, de la fantasy, et l’automate, un produit de la culture quasi industrielle, de la pensée scientifique, de la science-fiction. Deux univers qui s’opposent sans doute, mais dont la rencontre est propice à l’imagination et fait jaillir des étincelles. Cette anthologie va vous étonner et vous passionner.

Les auteurs : Paul Beorn, Pierre Bordage, Charlotte Bousquet, Fabien Cerutti, Lionel Davoust, Jean-Claude Dunyach et Mike Resnick, Estelle Faye, Pierre Gaulon, Gabriel Katz, Nabil Ouali, Benoît Renneson, Adrien Tomas, Cindy Van Wilder

Partenaires de longue date des Imaginales, le festival des mondes imaginaires d’Épinal, les éditions Mnémos ont accepté le principe d’éditer chaque année, avec l’appui du festival, une anthologie thématique de fantasy.

Jean-Claude Vantroyen dirige cette huitième anthologie des Imaginales. Il est journaliste au Soir, à Bruxelles depuis 1973, et aujourd’hui responsable du supplément littéraire du quotidien, Les Livres du Soir. Depuis ses 15 ans, il s’intéresse aux littératures de l’imaginaire. Il a beaucoup écrit, dans son journal, à leur sujet. Voici sa première anthologie.

1 édition pour ce livre

2016 Editions Mnémos

Française Langue française | 221 pages | Sortie : 1 Juin 2016 | ISBN : 9782354083571

D'autres livres dans ce genre

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • laura-fantasylove Le 09 Août 2016 à 14:46
    sur la petite quinzaine de nouvelles, 3 ou 4 ne m'ont pas plu, mais toutes les autres sont a la fois, enchanteresses et surprenantes. J'ai adoré donc la plupart de ses nouvelles mais il est vrai que ce format d'histoire, trop court, ne permet pas de s'immerger completement.
  • Héra Le 11 Octobre 2016 à 18:54
    J'ai eu un coup de coeur pour la nouvelle de Fabien Cerutti mais alors, pour le reste, on oscille entre gentilles historiettes (l'idée est là mais si peu développée...) et platitudes (grosse grosse déception, en ce qui me concerne, pour la nouvelle de Pierre Bordage).
  • lysorion Le 13 Janvier 2017 à 12:59
    Un recueil pas mal mais vite oublié sauf pour la nouvelle de Fabien Cerutti qui vaut le détour!

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !