Balles perdues

de Matz, Jef et Walter Hill (2015)

Synopsis

Moyenne

16.0

14 votes

BON

Suite à sa sortie de prison, Roy Nash découvre sans trop de surprises que le commanditaire de son évasion n’est autre qu’Al Capone. Une question se pose donc rapidement : quelle est la contrepartie sous-tendue par ce « service » rendu ? Roy fait bien de se poser la question, car effectivement, on le missionne d’un contrat. Pour cet ancien tueur à gage, il s’agit de retrouver trois hommes afin qu’ils respectent l’accord dans lesquels ils s’étaient engagés quelques années plus tôt ; ayant fait appel à Al Capone qu’il garantisse les conditions matérielles d’un casse, ces hommes devaient – en contrepartie – lui reverser une partie du gain du braquage. Après avoir réussi ce dernier, ils ont pourtant fait le choix de se dérober à leurs obligations. Mais ce jeu-là en valait-il la chandelle ? Roy se met donc sur leur piste. Et comme si le fait de ne plus être redevable ne suffisait pas, Roy apprend que l’un des hommes qu’il recherche entretient son ex-petite amie contre des services en nature. Il n’en faut pas plus à Roy pour mener rapidement à bien le contrat qui vient de lui être confié.

1 édition pour ce livre

2015 Editions Rue de Sèvres

Française Langue française | 127 pages | Sortie : 1er janvier 2015 | ISBN : 2369810688

D'autres livres dans ce genre

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • Fredd Le 30 Mai 2016 à 16:10
    Amateurs de BD ou de romans sur la période passionnante de la prohibition aux Etats-Unis n'hésitez pas et suivez les âpres aventures de Roy Nash. Jef (qui a eu la gentillesse de me gratifier d'une dédicace récemment) a su construire un univers graphique parfaitement réussi à la mesure de son talent. Avant "corps et âme" ce polar réunissait déjà toutes les qualités d'une grande BD ! Bravo !
  • LeoLabs Le 15 Février 2021 à 18:36
    La quête d'un gangster, tueur à gage, à la solde de Al Capone pour un amour perdu. J'ai beaucoup aimé. Le style artistique, l'histoire, l'esthétique, l'atmosphère noire de l'époque de la prohibition. C'était tout simplement divin, même si je pense que l'univers autour de cette histoire aurait mérité une construction d'une plus grande ampleur.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !