La dérisoire effervescence des comprimés

Synopsis

Moyenne

17.0

1 vote

TRES BON

Où l'on retrouve le tigre du Bengale, alias Jérôme Moucherot, au prise avec une pulpeuse créature ; où l'éléphant Gérard Flachon va prendre visage presque humaine Grâce à la chirurgie esthétique ; où, pour palier à un net désintérêt du public pour les causes humanitaires, les P-C-T-L-F (populations cruellement touchées par la famine) sont transformées en sympathiques petits Schtroumpfs ; où un peintre du dimanche et sa muse se fâchent avec la perspective ; où un homme doit faire un chantage au suicide pour faire démarrer sa voiture qui fonctionne aux sentiments ; où un garagiste mélomane tombe sous le charme de sa sirène : la perle du désert ; où Raoul, sous prétexte de prendre du bon temps, séquestre sa femme dans un abri en lui faisant croire que le monde extérieur est dévasté ; où deux couples de gros mangeurs parlent de la façon dont ils ont dépassionné leur rapport à la nourriture ; où Boucq nous parlent de la crise de la BD dans l'immeuble de la Comic'Company...

1 édition pour ce livre

1991 Editions Casterman (Studio (A suivre))

Française Langue française | 70 pages | ISBN : 9782203338432

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Isa De la Montalay Le 21 Mai 2019 à 21:50
    Fan de Boucq forever ;-) Je ne me lasse jamais de cet humour si particulier et de cet univers graphique foisonnant.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !