Une histoire illustrée de Sherlock Holmes, tome 4 : La vallée de la peur

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

"Je vous avais dit que c'était tordu..." La Vallée de la peur, le quatrième et dernier roman consacré à Sherlock Holmes, a été terminé en juillet 1914 et le premier épisode de sa publication en feuilleton est apparu dans les pages de la revue The Strand, en septembre, quelques semaines après les débuts de la Première Guerre mondiale. Son auteur, Sir Arthur Conan Doyle (1859-1930), fut initialement désespéré par ce coup du sort, mais les brillantes subtilités de ce livre fournissaient le parfait antidote aux nouvelles déprimantes venues d'Europe pour le public anglais et américain.
Dès 1892, son détective immortel avait célébré les liens étroits entre la Grande-Bretagne et l'Amérique en imaginant " un drapeau qui serait la combinaison de l'Union Jack et du Stars and Stripes". La Vallée de la Peur, dont la première édition intégrale a été publiée en 1915 aux États-Unis, avant la fin de la prépublication en Angleterre, développe les styles complémentaires de cette " communauté mondiale ".
Composé d'une part, d'un mystérieux meurtre dans un cottage typiquement anglais (avec le majordome, comme il se doit) et d'autre part, d'un thriller noir américain (impliquant une franc-maçonnerie du crime organisé et l'agence Pinkerton, ancêtre du F.B.I.), La Vallée de la peur a une double personnalité tout à fait conforme aux les multiples identités de ses personnages (une phrase qui correspond étroitement à la conception de la théâtralité de Conan Doyle).
Un de ses titres de chapitre décrit le meurtre effroyable de l'Américain Jack Douglas, dans son manoir du Sussex, comme une " Tragédie "; un autre chapitre est intitulé " Les acteurs du drame " (traduction littérale de l'expression dramatis personae) ; et le classique " dénouement " de Holmes offre finalement un superbe coup de théâtre qui classe cette affaire parmi les meilleures et les plus influentes fictions de détectives.
" Watson insiste sur le fait que " dit Holmes, " je suis un dramaturge du monde réel "... mais la formidable mise en scène qu'il propose n'est pas, pour une fois, unique : un grand expert du crime attend en coulisse... Pour l'épisode d'ouverture de La Vallée de la Peur, le rédacteur en chef de la revue The Strand a pour la toute première fois commandé une illustration toute en couleur. Cette adaptation en roman graphique par Ian Edginton et I.NJ.
Culbard, le duo gagnant des trois autres histoires illustrées de Sherlock Holmes, présente dans leur intégralité les indices, les émotions et les surprises de ce chef-d’œuvre à l'influence éternelle. "...et c'est sacrément tordu !"

1 édition pour ce livre

2011 Editions Akileos

Française Langue française | 124 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !