Ténèbre

de Paul Kawczak (2020)

Synopsis

Moyenne

17.4

7 votes

TRES BON

Un immense roman d'aventures, d'amour et d'érotisme qui, du Nord de l'Europe au coeur de l'Afrique, coule comme une larme de sang sur la face de l'Histoire. 1889, le géomètre bruxellois Pierre Claes est mandaté par le roi Léopold II pour délimiter une section de la frontière nord de son nouvel État Indépendant du Congo. Arrivé sur place, le jeune homme engage à son service un émigré chinois, Xi Xiao, ancien bourreau spécialisé dans l'art de la découpe humaine, le fameux Lingchi. Profondément choqué par l'horreur coloniale au cours de son voyage, Pierre Claes sombre dans une mélancolie extrême à l'issue de laquelle il demande à Xi Xiao de le découper comme lui-même découpe le continent africain. Retraçant l'histoire de la famille Claes à mesure que le duo progresse dans la violence du Congo de Léopold II, Ténèbre dresse le portrait romanesque de la pulsion de mort de l'Occident telle qu'elle s'est révélée au XIX e siècle.

1 édition pour ce livre

2020 Editions La Peuplade

Française Langue française | 360 pages | Sortie : 23 Janvier 2020 | ISBN : 9782924898499

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • samluper Le 13 Mars 2020 à 17:41
    au top ce bouquin
  • AppleCokes Read Le 24 Mars 2020 à 16:59
    Incroyable, vibrant coup de coeur pour ce roman unique, sombre, érotique, sale.. Que d'adjectifs pour cette intrigue se déroulant au Congo, pendant cette période maudite que fut la colonisation. J'ai été bouleversée, remuée, dégoûtée. Quand une histoire me fait vivre tant de sensations, c'est indéniablement un coup de coeur. Une écriture ciselée et des personnages incroyables sont la touche finale
  • Cannetille Le 12 Septembre 2020 à 19:17
    Je n’ai pas du tout été réceptive à cette histoire, certes indéniablement maîtrisée quant à sa construction et à son écriture, mais si absurde et cauchemardesque qu’il m’a semblé y étouffer jusqu’au malaise, dans une pénible et immonde descente aux enfers aussi terrifiante que la peinture de Jérôme Bosch.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !