Walkups, Scènes de la vie montréalaise

Synopsis

Moyenne

8.0

1 vote

MAUVAIS

Walkups est le mot anglais pour désigner les blocs appartements sans ascenseur, ceux de Montréal en l’occurrence, où Blomgren a vécu une dizaine d’années. Des immeubles avec des escaliers qu’on emprunte pour rentrer chez soi, en sortir et se voisiner. Un narrateur principal (l’auteur?), locataire aux Apt. D’Amours, et plusieurs autres, habitant les quartiers populaires de la ville. Des récits intimistes, éclatés, irrévérencieux. Un ensemble volontairement hétéroclite de micro-nouvelles urbaines et de photographies noir et blanc, vu comme une collection de documentaires poétiques. Au début, tout semble à peu près normal, on navigue dans le registre autobiograhique, puis on dévie vers l’irrationnel, on frôle la folie. L’espace chercherait-il à nous analyser, ou pire, à nous perdre en nous-mêmes? Éclats de rire...

Titre original : Walkups

1 édition pour ce livre

2007 Editions Adage

Française Langue française | 71 pages

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !