Oradour 10 juin 1944

de Sarah Farmer (2004)

Synopsis

Moyenne

15.5

2 votes

BON

Le 10 juin 1944, une colonne de la division Das Reich mitraille dans les granges les hommes d'Oradour, brûle dans l'église femmes et enfants : 642 morts, un village calciné, aux ruines comme une cicatrice suppurante, et des questions jamais résolues sur la violence de guerre, la barbarie, le poids de la mémoire. Sarah Farmer a repris l'ensemble du dossier, rencontrant les derniers témoins et survivants du massacre, retraçant les itinéraires des victimes, exhumant les archives. Elle brosse ainsi le récit d'un épisode proprement "inoubliable" qui, jusqu'à aujourd'hui, résiste à toute tentative de réparation. Elle évoqie le procès de 1953, à Bordeaux, intenté contre les quatorze "malgré-nous" de la colonne Das Reich. Dans cette étude appronfondie et originale, Sarah Farmer met en évidance autant le besoin de mémoire que la nécessité d'une approche historique, seul moyen d'échapper peut-être à la tyrannie du ressentiment.

1 édition pour ce livre

2007 Editions Perrin (Tempus)

Française Langue française | Traduit par Pierre Giuglielmina | 245 pages | Sortie : 1er avril 2007 | ISBN : 9782262026646

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !