Agrapha

de Luvan

Synopsis

Moyenne

18.5

4 votes

TRES BON

À l’origine fut un manuscrit du Xe siècle. Apocryphe, peut-être pas. À l’origine furent huit femmes, chacune venue d’un lointain horizon, unies dans une grotte au cœur de la forêt. Ensemble, elles racontent ou taisent leur vie de recluses, leur destinée loin du monde et pourtant si proche de lui. Elles parlent mille langues en une seule, mêlant leur âme en un poème morcelé que l’autrice ensuite cimente d’or et de miel. Et de cette tresse de mots naîtra l’apocalypse. Dans ses cahiers, l’autrice a minutieusement recousu l’histoire de cette constellation.

Il subsiste de leurs existences des traces indicibles que seule l’écriture parvient à faire rejaillir. Parmi les odeurs d’écorces et les accents d’anciens parlers, c’est à l’aube de l’an mil qu’irradient le vécu de ces femmes et leur puissance épiphanique. Aux antipodes du roman historique ou du roman de fantasy, Agrapha renoue avec les sources de la matière médiévale tout en proposant une expérience historique à la fois plus immersive – donc familière – grâce à son processus narratif ; et plus étrangère – donc plus exotique – grâce à son parti-pris langagier radical.

1 édition pour ce livre

2020 Editions La Volte

Française Langue française | 304 pages | ISBN : 9782370490957

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • olig Le 11 Mars 2021 à 15:59
    J'ai aimé la première partie du livre. Le parti pris narratif de la suite m'a pas convaincu. J'aime vraiment ce que ce texte donne à voir/fantasmer de la communauté d'Adsagsonae Fons, les rapports au monde dont il reconstitue des bribes. Mais je saisis pas ce qu'apporte le volet contemporain de la narration, qui a peu à peu refroidi mon enthousiasme. (C'était qd mm une lecture enrichissante !)

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !