Cobayes, tome 4 : Benoit

Saga Cobayes

Synopsis

Moyenne

17.0

16 votes

TRES BON

Ce qui me définit le mieux : ma passion pour le cinéma. Un jour, je tournerai mon propre film. Quand j'aurai de l'argent. Beaucoup d'argent. J'étais totalement à sec à mon arrivée en ville. Heureusement que Mini a accepté de partager son « appartement » avec moi. C'est grâce à elle que j'ai découvert AlphaLab. En attendant de réaliser mon rêve, je note toutes mes idées de scénarios dans un carnet. Je suis un fan fini de Tarantino. Je regarde souvent ses films en boucle. C'est peut-être la raison des idées macabres et violentes qui me passent par la tête. J'ai l'imagination fertile, ces jours-ci... J'en ai parlé au psy d'AlphaLab. Il dit que je suis stressé, que la première rencontre avec mes beaux-parents m'a angoissé. Je suis convaincu qu'ils ne m'aiment pas. Mais je m'en fous parce que je suis follement amoureux de leur fille. Elle est hallucinante ! Le psy pense que je m'approprie ses rêves au détriment des miens. Aucun rapport. Ce n'est pas parce que je veux passer chaque minute de ma vie avec Mini que je suis dépendant affectif. J'abandonnerais tout pour elle, même si ça fait seulement deux mois qu'on se connaît. Rien de plus normal.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2015 [E-book] Editions de Mortagne

Française Langue française | 328 pages | Format : ePub | Sortie : 8 Avril 2015 | ISBN : 9782896624041

2015 Editions de Mortagne

Française Langue française | 328 pages

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Le Patelinant Le 24 Mai 2015 à 01:48
    En bref, « On tourne ! ». Benoît vous entraîne dans un moment bien précis. Celui au cours duquel l’esprit d’un homme bascule. Vers les ténèbres, vers la folie. L’horreur n’est pas sans nom, Carl Rocheleau s’attèle d’ailleurs à utiliser sciemment les mots pour en définir l’ombre. Le rapport d’AlphaLab à la fin du livre nous glace le sang, tant pour ce qu’il dit que pour ce qu’il laisse présager.
  • Cloange Le 23 Mai 2017 à 00:41
    Je ne me fatigue pas de cette saga chaque tome est aussi bon que le précédent. J'aime beaucoup découvrir un nouveau Cobaye et surtout un nouvel auteur à chaque tome. J'ai vraiment beaucoup aimé celui-ci surtout qu'on a eu droit à beaucoup de rapport du Dr William. Le dernier était particulièrement intéressant.
  • Manue Le 23 Mai 2018 à 02:24
    Un roman tout à fait dans le genre de l'horreur! Parmi les meilleurs de la série, l'auteur ne se gêne pas pour éclabousser son récit d'une bonne dose de rouge!

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !