L'Heptaméron

Synopsis

Moyenne

13.3

21 votes

MOYEN

Marguerite de Navarre (1492-1549), sœur de François Ier et reine de Navarre par son second mariage, est la grand-mère d'Henri IV.
Marot a dit d'elle : " Corps féminin, cœur d'homme et tête d'ange. " Ce recueil est un des textes fondamentaux de la Renaissance et, entre Rabelais et Montaigne, l'un des trois plus importants. Il est constitué de nouvelles à l'italienne, au genre et au ton variés, racontées par des orateurs différents, enfermés par le mauvais temps dans une abbaye. Certaines histoires font rire, d'autres pleurer, de la farce à la comédie psychologique, de la violence extérieure à la violence des passions.
Elles se veulent toutes actuelles et " véritables ", miroirs de l'homme, dans ses misères, dans " la fragilité des cœurs ". Entre chaque récit, les auditeurs confrontent leurs réactions et leurs interprétations. Le thème principal est l'amour, selon la morale, la société, la sexualité, la métaphysique : il s'achève alors en Dieu. Marguerite de Navarre est au XVIe siècle ce que Maupassant est au XIXe.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Folio

Française Langue française | 768 pages | ISBN : 9782072884610

2000 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 753 pages

1999 Editions Le Livre de Poche (Classiques de poche)

Française Langue française | 697 pages

1982 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 557 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Nidoranium Le 05 Août 2016 à 20:50
    Des nouvelles inégales, mais certaines valent vraiment le coup.
  • Sarah weigel Le 10 Mars 2017 à 18:08
    Des nouvelles témoignant d'une certaine société qui parfois se révèlent plaisantes a lire.
  • Elsinka Le 04 Novembre 2017 à 18:13
    J'ai beaucoup aimé ! Je l'ai trouvé plus accessible que ce que je craignais. J'ai bien adhéré à l'humour de Marguerite de Navarre, ce qui n'est pas un mince exploit de sa part, étant donné les siècles qui nous séparent, et j'ai également bien apprécié les échanges entre les devisants et le fait d'avoir un certain reflet de la société de l'époque.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !