Maison des autres

de Silvio D'Arzo (1988)

Synopsis

Moyenne

14.7

3 votes

MOYEN

La douloureuse question qu’une vieille femme, après laspus et repentirs, pose au prêtre d’un village perdu de l’Apennin, dans Maison des autres, ne peut avoir de réponse : l’univers minéral et désolé où elle affleure, par la magie d’une prose obsédante, se referme sur le drame indicible qui fait le livre.
Tout aussi dense est la rencontre d’un instituteur et d’un « veuf de village », à la fin de la guerre, dans Un moment comme ça, qui débusque le tragique sous l’apparence du sordide, et qu’on peut lire comme un double de Maison des autres dont la figure féminine serait absente.
Mais le vrai mystère de ces deux récits tient à la façon dont leur rythme même transforme en consolation la profondeur du deuil.

Titre original : Casa d'altri (1988)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2015 Editions Verdier

Française Langue française | Traduit par Philippe Renard et Bernard Simeone | 96 pages | Sortie : Mai 2015 | ISBN : 9782864327912

1988 Editions Verdier

Française Langue française | Traduit par Bernard Simeone | 82 pages | ISBN : 2864327910

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • zazy Le 27 Janvier 2012 à 15:28
    Ce livre si beau est un chant mélancolique sur la solitude, le silence uniquement rompu par le bruit des clarines. C’est une ode à la beauté de cette région que Silvio D'Arzo décrit tel un peintre.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !