Que sais-je ? : Dante

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

« Dantesque » : voilà comment, en français, l’usage a résumé le caractère sombre, terrifiant et tout à la fois sublime de l’œuvre de Dante Alighieri (1265-1321). Encore ce jugement ne s’applique-t-il qu’à la Divine Comédie, car Dante est également l’auteur de la Vie nouvelle, des Rimes, d’un traité De l’éloquence en vulgaire, d’un Banquet et de la Monarchie. Baudelaire le savait : « Un des caractères principaux du grand peintre est l’universalité. – Ainsi le poète épique, Homère ou Dante, sait faire également bien une idylle, un récit, un discours, une description, une ode, etc. »

Après avoir retracé la vie de celui que l’on considère comme le « père de la langue italienne », Carlo Ossola passe en revue toutes ces manifestations du génie de Dante, consacrant naturellement une large part de son propos à la Divine Comédie, sommet de la littérature médiévale. Car ce sont bien dans les tercets où Dante, en compagnie de Virgile, nous conduit de l’Enfer au Paradis en passant par le Purgatoire que sont mis en scène les universaux, physiques et métaphysiques, chers à la tradition aristotélicienne, et légués par cette voie (et cette voix) à la pensée et à l’histoire de toute la chrétienté.

1 édition pour ce livre

2021 Editions Presses universitaires de France (PUF) (Que sais-je ?)

Française Langue française | 128 pages | Sortie : 17 novembre 2021 | ISBN : 9782130809067

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !