La mort d'Ivan Ilitch suivi de Maître et serviteur et de Trois morts

Synopsis

Moyenne

16.2

28 votes

BON

" Il n'est plus possible de continuer à vivre comme j'ai vécu jusqu'à présent, et comme nous vivons tous. Voilà ce que m'ont révélé la mort d'Ivan Ilitch et le journal qu'il a laissé. Je veux donc décrire ma conception de la vie et de la mort avant cet événement, et je transcrirai son journal tel qu'il m'est parvenu ". Ces lignes de Tolstoï définissent le propos qui lui a dicté ces trois nouvelles. La maladie d'un magistrat, la mort et la rédemption d'un négociant pris dans une tempête de neige, Trois morts, incarnent dans des personnages et des événements simples et poignants la même interrogation : " Et la mort ? Où est-elle ? ". Il chercha son ancienne peur et ne la trouva plus. " Où était-elle ? Quelle mort ? ". Et la découverte finale, qui permet de répondre : " Il n'y avait pas de peur, parce qu'il n'y avait pas de mort ".

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2011 Editions Le Livre de Poche (Les Classiques de Poche)

Française Langue française | 204 pages

1997 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | Traduit par Françoise Flamant | 288 pages | Sortie : 23 Octobre 1997

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Justinator Le 31 Mai 2017 à 10:38
    Tolstoï, un des plus grand noms de la littérature, livre ici trois nouvelles sur la mort, la relation que ses personnages ont avec elle et leur reaction. Très bien écrit, c'est aussi assez déprimant. La mort d'Ivan Ilitch, surtout, est bien plus intéressante que les deux nouvelles de cette édition. Une bonne manière de découvrir Tolstoï avant de s'attaquer aux autres grosses oeuvres de l'auteur.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !