La pluie jaune

de Julio Llamazares (1990)

Synopsis

Moyenne

15.3

3 votes

BON

Au seuil de la mort, un homme achève l'expérience extrême de l'abandon. Pour conjurer la peur, il parle. Il raconte avec une grande pudeur et une douceur infinie, sa cruelle traversée.

Il réveille dans ce village oublié des Pyrénées aragonaises, les visages disparus que la maladie, la vieillesse, la guerre mais surtout l'exode ont emportés jusqu'au dernier - lui.

Il évoque sa résistance obstinée contre les forces obscures et implacables de la nature, contre les mensonges de la mémoire, les illusions du réel ou les exaltations de la folie.


Ce chant âpre et fascinant - écrit dans une langue simple mais imagée, sensible, enveloppante, volontiers itérative au point de susciter ce sentiment étrange de déjà vécu - emporte celui qui écoute vers un point de vertige où s'évanouissent ensemble, dans la chute lente des feuilles de l'automne, l'éphémère et l'éternel.
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Titre original : La lluvia amarilla (1988)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2009 Editions Verdier (Otra memoria)

Française Langue française | Traduit par Michèle Planel | 144 pages | Sortie : Septembre 2009

2013 Editions Seix Barral

Espagnole Langue espagnole | 143 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Syl Cypher Le 11 Septembre 2017 à 13:45
    Magnifique ! Superbe ! Un vieil homme qui refuse de voir le temps s'écouler et qui regarde pourtant, avec des yeux de poète, la nature qui s'illumine autour de lui. Un homme brusque d'un autre âge, auquel je me suis attachée.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !