Le dimanche des mères

de Graham Swift (2017)

Synopsis

Moyenne

14.4

75 votes

MOYEN

Angleterre, 30 mars 1924. Comme chaque année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu'ils aillent rendre visite à leur mère le temps d'un dimanche. Jane, la jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et se trouve donc désoeuvrée. Va-t-elle passer la journée à lire ? Va-t-elle parcourir la campagne à bicyclette en cette magnifique journée ? Jusqu'à ce que Paul Sheringham, un jeune homme de bonne famille et son amant de longue date, lui propose de le retrouver dans sa demeure désertée. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, car Paul doit épouser la riche héritière Emma Hobday. Pour la première - et dernière - fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison. Elle la parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Ce dimanche des mères 1924 changera à jamais le cours de sa vie.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2019 Editions Folio

Française Langue française | Traduit par Marie-Odile Fortier-Masek | 176 pages | Sortie : 3 Janvier 2019 | ISBN : 9782070779178

2017 Editions Gallimard (Du monde entier)

Française Langue française | 144 pages | Sortie : 12 Janvier 2017 | ISBN : 2070178714

2017 [E-book] Editions Gallimard (Du monde entier)

Française Langue française | Traduit par Marie-Odile Fortier-Masek | 144 pages | Format : ePub

2016 Editions Scribner

Anglaise Langue anglaise | 144 pages | ISBN : 9781471155239

D'autres livres dans ce genre

17 commentaires

  • prettybooks Le 27 Janvier 2017 à 08:34
    Abandon .. Ce livre est très lent et descriptif et je n'ai pas réussi à accrocher à l'écriture qui manque de simplicité.
  • Hamisoitil Le 30 Janvier 2017 à 16:29
    Le Dimanche des mères aurait pu être une histoire captivante avec des personnages dont l'un est un aristocrate qui doit se marier et d'une servante, qui se trouve être sa maîtresse. Hélas, plus j'avance dans l'histoire et plus je me perds également. L'auteur, Graham Swift, s'égare dans des descriptions qui prennent pratiquement une page, du coup, j'ai vite ressenti l'ennui et perdu le fil.
  • Gigi la Patate Le 30 Janvier 2017 à 22:48
    Dommage d'abandonner ce livre.Je conçois que le début peut paraître rébarbatif. Il faut s'attacher au style de l'écriture.La lecture est un vrai plaisir et l'histoire passionnante. Cela traduit bien le climat qui régnait dans la vieille aristocratie anglaise sur le déclin.
  • unchocolatdansmonroman Le 02 Avril 2017 à 18:13
    Récit contemplatif, il s'écoule avec lenteur. On sent qu'un drame va se produire mais on accepte de suivre ce couple dans leur intimité, de laisser filer le temps...
  • Les Reves Ekphrasis Le 25 Mai 2017 à 12:13
    Abandon total. Malgré un sujet très intéressant de base, je ne conçois le fait que l'auteur ne s'intéresse qu'à la vie sexuelle des personnages (ou en tout cas, jusque là où je me suis arrêté). Le message que je m'attendais à voir diffuser n'a pas eu lieu...
  • ce04 Le 10 Juin 2017 à 10:19
    Déçue de ce livre, j'attendais des descriptions sentimentales, et plus de scènes entre les amants, et après une cinquantaine de pages, ce livre se limite à de la description. Déçue
  • viduite Le 09 Juillet 2017 à 17:09
    Sous les déguisements de la romance, Le dimanche des mères est un conte, cruel par définition, sur la création littéraire, sur la façon que nous avons tous d'écrire nos existences afin d'en comprendre l'inachevé. Récit concis et tendu, voici un récit mélancolique qui évite bien des écueils.
  • books_catcher Le 06 Septembre 2017 à 00:20
    C'est un bon roman, le début à du mal à démarrer, c'est dommage.
  • Chocolapin Le 05 Octobre 2017 à 12:02
    Un petit bijou tant dans l'écriture que dans la narration, descriptive mais qui nous conte comment tout peut basculer en un seul instant. Parfois cru, ce qui peut dénoter.
  • MahaultMots Le 25 Octobre 2017 à 18:39
    Joli réflexion autour du pouvoir de l'écrivain.
  • Ada Le 20 Janvier 2018 à 10:53
    Ce livre a failli m'ennuyer. Si la première partie, sur fond de romance, ne m'a pas plu (mais je n'aime pas le genre), la deuxième comportait bien plus d'intérêt, racontant la vie de Jane Fairchild, domestique à l'époque, puis devenue écrivaine. Par contre, si vous n'aimez pas le contemplatif, passez votre chemin.
  • feecarabine Le 03 Février 2018 à 21:37
    alors vraiment je n ai rien aimé dans ce roman ni l histoire, ni l ecriture. beaucoup de mal a terminer
  • Itzamna Le 13 Mai 2018 à 14:31
    Un beau récit, lumineux malgré quelques moments plus sombres, dont un dénouement qui m'a un peu déçue, une histoire pleine de tendresse et de sensibilité. Une belle découverte qui me donne envie de lire d'autres textes de Graham Swift.
  • C-anelle Le 20 Juin 2018 à 17:22
    Le début du roman n'inspire pas vraiment, la mise en place de l'histoire semble maladroite et lente. On pourrait être tenté de l'abandonner. Cependant, arriver à la moitié du livre, Jane se retrouve seule dans la maison de son amant, et là l'histoire commence à prendre pleinement son intérêt !
  • marina Le 23 Juin 2018 à 19:14
    Si vous êtes amateurs d’aventures et de livres à rebondissements, passez votre tour. Car Mothering Sunday c’est tout l’inverse: c’est une parenthèse ensoleillée où le temps s’écoule lentement, c’est la dernière rencontre entre deux amants, c’est l’histoire simple d’une jeune servante qui rend quelques heures son tablier et devient femme dans les bras un homme, récit lumineux parsemé de silences
  • Adelineauxpaysdeslivres Le 29 Mars 2019 à 09:39
    Le dimanche des mères est un livre qui célèbre l'art de l'écriture. Un roman contemplatif avec une belle narration. Pas de réel intrigue, la lecture peut s'avérer quelques fois un peu trop lente. Néanmoins la réflexion sur le travail de l'écrivain entre le réel et la fiction est intéressante.
  • lila11 Le 26 Août 2019 à 10:21
    j'ai bien aimé ce livre même si je n'ai pas vraiment compris où l'auteur voulait réellement nous amener. J'ai été très surprise par le dénouement, par le fait que l'histoire entre Jane et Paul est en fait si peu de poids et n'était pas forcément le thème central du livre.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !