Le tango du disparu

Synopsis

Moyenne

12.5

4 votes

FAIBLE

Par un soir de grand vent, un inconnu franchit le seuil d'une esquina, l'un de ces pans coupés d'immeubles de Buenos Aires où se sont toujours accrochées les boîtes à tango. C'est là que débute la carrière d'Enrique Pracànico, mythique joueur de bandonéon dont les débuts sont placés sous le signe du péronisme triomphant, des "trains culturels" qui sillonnent la Pampa, et bientôt aussi des coups d'Etat qui se poursuivront jusqu'à l'effroyable dictature des généraux, à l'issue de laquelle le musicien ne sera plus qu'un disparu parmi tant d'autres. Que s'est-il passé dans cette affaire où se mêlent un bandonéon de marque Double-A (la meilleure) et une organisation d'extrême droite nommée Triple-A (la pire), une sublime représentante de la oligarquia et des justiciers pleins de morgue? Mêlant suspense et histoire d'amour, Le Tango du disparu se lit comme on écoute cette musique inquiète et romanesque, nerveuse et nonchalante. Ecrit au moment où Buenos Aires, martyrisée par la dictature à peine défaite et rongée par l'inflation galopante, peinait à renouer avec son éclat, ce livre témoigne pour une musique qui, après avoir failli disparaître elle-même, reste aujourd'hui plus vivante que jamais.

1 édition pour ce livre

2008 Editions Métailié

Française Langue française | 154 pages | ISBN : 2864246686

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !