Marina Bellezza

de Silvia Avallone (2014)

Synopsis

Moyenne

17.0

14 votes

TRES BON

L’avenir est à réinventer dans cette vallée coincée entre des montagnes de granit. Une départementale bordée par les carcasses des filatures abandonnées mène à des villages silencieux, un no man’s land aux confins de l’Italie. Pour Marina, vingt-deux ans, un corps et une voix de déesse, le futur se joue résolument ailleurs. Sur les plateaux de télé qui métamorphosent les starlettes de province en divas. Pour Andrea, fils d’une famille de notables, l’Eldorado est à portée de main. Dans la ferme d’alpage de son grand-père. Mais les rêves de ces deux héros contemporains se cognent à l’amour impossible qui les unit depuis l’adolescence.
Silvia Avallone se montre une fois encore incroyablement douée pour cerner les failles de notre époque et les doutes de sa génération. Avec une profonde empathie pour ses personnages, elle compose un deuxième roman fougueux autour des thèmes de l’enracinement et de l’abandon.



Titre original : Marina Bellezza (2014)

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2017 Editions J'ai Lu

Française Langue française | 516 pages | Sortie : 4 Janvier 2017 | ISBN : 2290108723

2014 Editions Liana Lévi (Littérature étrangère)

Française Langue française | Traduit par Françoise Brun | 544 pages | Sortie : 28 Août 2014

2014 Editions Rizzoli

Italienne Langue italienne | 515 pages | Sortie : Juillet 2014

D'autres livres dans ce genre

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • VanessBookshelves Le 17 Février 2017 à 18:50
    un beau roman sur les rêves que l'on garde envers et contre tout et ceux qui s'envolent sans espoir de retour, sur un amour impossible, sur les blessures que l'on garde et dont on ne se défait pas ou mal et sur la vie moderne dans le contexte économique de la crise. Le tout avec un personnage principal absolument détestable ! mais je n'ai pas du tout adhéré à la fin (les 100 dernières pages ...)
  • Roxymoka Le 30 Août 2019 à 16:38
    Très beau roman dur et âpre dans la même veine que d’Acier, un peu déçue par la fin ! Mais très bonne lecture dans l’ensemble !

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !