Olga

de Bernhard Schlink (2019)

Synopsis

Moyenne

15.6

19 votes

BON

L’est de l’empire allemand à la fin du XIXe siècle. Olga est orpheline et vit chez sa grand-mère, dans un village coupé de toute modernité. Herbert est le fils d’un riche industriel et habite la maison de maître. Tandis qu’elle se bat pour devenir enseignante, lui rêve d’aventures et d’exploits pour la patrie. Amis d’enfance, puis amants, ils vivent leur idylle malgré l’opposition de la famille de Herbert et ses voyages lointains. Quand il entreprend une expédition en Arctique, Olga reste toutefois sans nouvelles.
La Première Guerre mondiale éclate, puis la Deuxième. À la fin de sa vie, Olga raconte son histoire à un jeune homme qui lui est proche comme un fils. Mais ce n’est que bien plus tard que celui-ci, lui-même âgé, va découvrir la vérité sur cette femme d’apparence si modeste.
Bernhard Schlink nous livre le récit tout en sensibilité d’un destin féminin marqué par son temps. À travers les décennies et les continents, il nous entraîne dans les péripéties d’un amour confronté aux rêves de grandeur d’une nation.

Titre original : Olga (2018)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Gallimard (Du monde entier)

Française Langue française | Traduit par Bernard Lortholary | 272 pages | Sortie : 3 Janvier 2019 | ISBN : 9782072799808

2019 [E-book] Editions Gallimard (Du monde entier)

Française Langue française | Traduit par Bernard Lortholary | 272 pages | Format : ePub | Sortie : 3 Janvier 2019 | ISBN : 9782072799846

D'autres livres dans ce genre

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

5 commentaires

  • viduite Le 05 Janvier 2019 à 09:23
    En de brefs chapitres, autant d'aperçus d'une vie, Olga dresse moins le portrait d'une femme héroïque, dont les zones d'ombres seront révélées dans de jolis retournements, que la continuité d'une aspiration allemande à la grandeur comprise ici comme une avidité de néant. Dans une prose à la sécheresse sensuelle, Bernhard Schlink promène son lecteur entre désir d'aventure, dur désir de durer dans l
  • mesechappeeslivresques Le 14 Janvier 2019 à 11:07
    Avec virtuosité, Bernhard Schlink allie dans ce roman simplicité et profondeur en nous dressant ce superbe portrait de femme. Le récit fascinant d’une vie. Une femme forte, intelligente qui a aimé et qui a bravé la solitude. Mais c’est aussi l’histoire d’une nation et d’un homme, victimes de leurs ambitions démesurées.
  • Eole Le 08 Mars 2019 à 17:58
    L'écriture est très belle et l'histoire intéressante, mais j'ai trouvé le tout très plat. Il ne se passe pas grand chose malgré les promesses du résumé donc j'ai été un peu déçue même si j'ai apprécié ma lecture.
  • Alex-Mot-à-Mots Le 11 Mars 2019 à 14:54
    De l’auteur, j’avais adoré son premier roman Le liseur. Son précédent La femme sur l’escalier ne m’avait pas convaincu. J’ai donc ouvert son dernier roman, et j’ai aimé Olga. Orpheline polonaise recueillie par sa grand-mère allemande, elle se lit d’amitié avec Herbert, le fils de l’industriel. Mais la famille d’Herbert ne voit pas d’un bon oeil cet amour naissant. Herbert est un être à part
  • EBD Le 19 Mai 2019 à 17:48
    Je n'ai vraiment pas accroché avec ce livre... ce qui est assez rare... Je me suis beaucoup ennuyé et je m'attendais à beaucoup plus de rebondissements comme dans le liseur... il ne se passe pas grand chose à mon goût.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !