Préférer l’hiver

de Aurélie Jeannin (2020)

Synopsis

Moyenne

14.4

28 votes

MOYEN

« Maman et moi vivions ici depuis un peu plus de trois ans quand nous avons reçu le coup de fil. Au milieu des pins, des chênes et des bouleaux, au bout de ce chemin sans issue que deux autres propriétés jalonnent. C’est elle qui m’avait proposé de nous installer ici. Et je n’étais pas contre. J’avais grandi dans cette forêt. Le lieu m’était familier, et je savais que nous nous y sentirions en sécurité. Qu’il serait le bon endroit pour vivre à notre mesure. »

À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au cœur d’une Nature à la fois nourricière et cruelle et d’un hiver qui est bien plus qu’une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte.

Dans un rythme tendu et une langue concise et précise qui rend grâce à la Nature jusqu’à son extrémité la plus sauvage, Aurélie Jeannin, dont c’est le premier roman, signe un texte comme une mélancolie blanche, aussi puissant qu’envoûtant.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions HarperCollins

Française Langue française | 240 pages | Sortie : 8 Janvier 2020 | ISBN : 9791033904472

2020 [E-book] Editions HarperCollins

Française Langue française | 240 pages | Format : ePub | Sortie : 1 Janvier 2020 | ISBN : 9791033906407

D'autres livres dans ce genre

9 commentaires

  • Waterlyly Le 06 Janvier 2020 à 16:14
    Un roman poignant qui aborde une thématique délicate. L’auteure le fait avec beaucoup de sensibilité et de pudeur. L’écriture est très belle mais il faut garder en tête que c’est un roman très contemplatif. À découvrir.
  • celitteratureofficiel Le 08 Janvier 2020 à 12:29
    Un roman sur le deuil, sur la résilience, sur le fait de vivre un jour après l’autre suite aux drames qu’elles ont vécus et se recentrer sur les choses simples comme la nature… et leurs natures profondes.
  • Audrey_justreading Le 11 Janvier 2020 à 20:05
    Un roman sur le deuil, la solitude voulue, le besoin d’espace et la vie. D’une écriture originale, le livre se lit comme un journal intime. Pas de dialogue ou très peu, des émotions traduites d’une manière novatrice, animale. Je n’avais pas encore lu un livre tel que celui la. Et j’aime énormément la couverture !
  • FLaureFL Le 22 Janvier 2020 à 11:47
    Ce récit est comme un journal intime, méditatif, raconté par la fille, à la première personne. Pas facile à lire par le manque de chapitre, de dialogue. Les personnages n'ont pas de prénom. Les jours passent ressemblants au précédent. Roman atypique, déroutant. Écrit poétique, sensible, pudique. Aucune compassion pour ces deux femmes de ma part. J'ai eu beaucoup de mal à lire et finir ce livre.
  • Cleophis Le 18 Février 2020 à 17:02
    D’un ennui mortel.
  • MahaultMots Le 22 Mars 2020 à 16:22
    Il y a beaucoup de choses que j'aime dans ce roman : le contemplatif, l'absence de dialogue, la relation à la nature, la vie loin de tout, la question du deuil au sens large. Cependant, je n'ai pas été émue plus que cela ; la sensation d'une bonne copie ajoutée à celle de déjà-lu ont eu raison de mon plaisir de lecture.
  • Virag Le 16 Avril 2020 à 15:17
    Je suis mitigée. D'un côté, l'écriture est très sensible, dense, riche. D'un autre, C,est tellement dense, justement, que l'impression d'oppression m'a coupé le souffle. J,ai eu hâte de finir le livre pour respirer enfin. Disons qu'en ces moments de confinement, pas le meilleur choix de lecture pour moi.
  • lilibookncook Le 17 Avril 2020 à 07:38
    Là où réside le silence de l'hiver, la cabane bordée d'une forêt qui les abrite, voit défiler les souvenirs et les derniers battements de vie de ses femmes à la mélancolie mordante. D'une langue riche et envoûtante, Aurélie Jeannin réussit à nous transporter dans une nature magnifiée malgré une poésie parfois insaisissable. Un premier roman sans concession.
  • iletaitdeuxfoislhistoire Le 28 Juin 2020 à 22:40
    C’est un roman complètement différent de ce que j’ai l’habitude de lire mais ce n’en fut pas moins agréable à lire, au contraire. Le premier roman d’Aurélie Jeannin met en scène deux femmes, hantées par leur passé, qui quittent le monde pour se réfugier en forêt. Cela leur permet d’évacuer la colère, la douleur physique et l’effondrement causé par le deuil d’un enfant.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !