Tout piller, tout brûler

Synopsis

Moyenne

11.0

4 votes

FAIBLE

"Chacune des nouvelles de Wells Tower est polie et maîtrisée à la perfection. Bien qu il soit intrigué par les expériences douloureuses d'hommes plus âgés que lui, Tower écrit avec une puissance égale sur les jeunes femmes et les adolescents. Mais aussi sur des vikings violents et sanguinaires de jadis, un vieil homme casanier du XXIème siècle et même sur un pédophile enjoué et insouciant. Son champ de vision est large et son écriture impeccable, jamais contrainte ou superficielle. La façon dont il s'empare de la psychologie humaine est rafraîchissante.
Ezra Pound a dit un jour que les passages les plus mémorables étaient ceux qui encapsulaient un mouvement cinétique plutôt que des images statiques. Il aurait aimé les descriptions de Wells Tower, ses dialogues acérés, contemporains et décalés, et sa vision désespérée et désespérante de l'Amérique. Je me suis demandé, un jour, pourquoi le surréalisme ne s'était jamais réellement imposé comme stratégie littéraire en Amérique.
Wells Tower me fait penser que rien de ce qui aurait pu être rêvé de bizarre puisse être finalement aussi étrange que cette vie américaine que nous menons aujourd'hui. Cet au-delà dont les Surréalistes ont tant parlé, c'est l'Amérique elle-même. --Edmund White, The New York Times "

Titre original : Everything ravaged, everything burned

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2012 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par Michel Lederer | 262 pages

2010 Editions Albin Michel (Terres d'Amérique)

Française Langue française | 240 pages | ISBN : 2226208496

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !