La jalousie

Synopsis

Moyenne

9.6

20 votes

MAUVAIS

Le narrateur de ce récit - un mari qui surveille sa femme – est au centre de l'intrigue. Il reste d'ailleurs en scène de la première phrase à la dernière, quelquefois légèrement à l"écart d’un côté ou de l’autre, mais toujours au premier plan. Souvent même il s’y trouve seul. Ce personnage n’a pas de nom, pas de visage. Il est un vide au cœur du monde, un creux au milieu des objets. Mais, comme toute ligne part de lui ou s’y termine, ce creux finit par être lui-même aussi concret, aussi solide, sinon plus. L’autre point de résistance, c’est la femme du narrateur, A…, celle dont les yeux font se détourner le regard. Elle constitue l’autre pôle de l’aimant. La jalousie est une sorte de contrevent qui permet de regarder au-dehors et, pour certaines inclinaisons, du dehors vers l’intérieur ; mais, lorsque les lames sont closes, on ne voit plus rien, dans aucun sens. La jalousie est une passion pour qui rien jamais ne s’efface : chaque vision, même la plus innocente, y demeure inscrite une fois pour toutes.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2012 Editions de Minuit

Française Langue française | 176 pages | Sortie : 8 Mars 2012 | ISBN : 9782707321879

1957 Editions de Minuit

Française Langue française | 215 pages | ISBN : 9782707300546

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Solenn Lou Le 03 Octobre 2017 à 13:37
    Pas vraiment interessant. On comprend que c'est un narrateur / mari qui observe la scène et qu'il eprouve sans doute une petite peur de voir sa femme avec un autre homme. Mais à part boire des verres...c'est tout ce qu'ils font. Point positif : facile à lire.
  • Danya Le 01 Septembre 2018 à 13:44
    Je cherche encore le sens caché du roman
  • SaphiraTozen Le 04 Février 2019 à 18:34
    Autant dire que je n'ai vraiment pas apprécié ce livre où il faut être très attentif du début jusqu'à la fin pour comprendre son sens. Je ne suis réellement pas fan du mouvement du Nouveau Roman. Aucune action, aucun nom, on est facilement perdu.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !