Lanark

de Alasdair Gray (1981)

Synopsis

Moyenne

16.8

6 votes

BON

Non, ce n'est pas une erreur d'impression ! Lorsque vous lisez la table des matières de ce volumineux roman, il s'ouvre bien sur... le livre trois et se poursuit par le livre un ! Et dès les premières lignes, vous êtes bien propulsé dans une histoire déroutante, sans dessus ni dessous. Normal : Lanark, le héros, est amnésique. Dans le chaos le plus kafkaïen, il erre dans un Glasgow froid et sombre, entre sa chambre et le café Elite où il retrouve la bande à Sludden. Dans ce monde en décrépitude, une seule chose l'intéresse : la lumière. Il finit par se suicider, anéanti par l'obscurité ambiante, et renaît dans un monde de science-fiction dans lequel il soigne des dragons. Kafka fait place cette fois à Salinger et ses profondes introspections et, peu à peu, Lanark retrouve sa véritable identité.

Titre original : Lanark (1981)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2000 Editions Métailié

Française Langue française | Traduit par Céline Schwaller | 647 pages

2007 Editions Canongate (Classics)

Anglaise Langue anglaise | 592 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Hellowdy Le 05 Décembre 2011 à 21:58
    Relativement long à lire mais quel novateur ce Gray. Il a mis 30 ans à écrire ce roman mais il a bien fait de prendre son temps car c'est du pur génie! Ce roman offre une prise de conscience sociale d'une manière plus que brillante. A lire plusieurs fois pour en saisir toute la dimension.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !