Le papillon

de Andrus Kivirähk (2017)

Synopsis

Moyenne

15.2

19 votes

BON

Estonie, début du XXe siècle. Un soir, au sortir de l’usine dans laquelle il travaille, August rencontre par hasard le directeur du théâtre l’Estonia. Il quitte son emploi d’ouvrier et intègre la troupe, qui s’avère aussi loufoque qu’hypersensible : Pinna, le fondateur, les comédiens Alexander, Eeda, Sällik, Oskar… mais aussi Erika, sa future femme, qui rejoint le théâtre peu de temps après lui. Elle symbolisera le Papillon, l’emblème du théâtre, en lui insufflant la légèreté dont le début de siècle prive le pays. Les planches de l’Estonia sont bientôt le seul lieu où la liberté et l’amour peuvent encore résonner, où les rires de l’amitié, les jeux et l’espièglerie ont encore leur place. Mais le théâtre, comme le papillon, est gracile : la brutale réalité du monde s’y invite, et, aux alentours, le chien gris qui la représente rôde et menace de soumettre cette troupe de rêveurs solidaires à la violence, à la séparation et à la mort.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Le Tripode (Météores)

Française Langue française | Traduit par Jean Pascal Ollivry | 152 pages | ISBN : 9782370552587

2017 Editions Le Tripode

Française Langue française | Traduit par Jean Pascal Ollivry | 160 pages | Sortie : 12 janvier 2017 | ISBN : 2370551135

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Powoui Le 08 Mai 2017 à 19:32
    Les talents de conteur de l'auteur se vérifient encore une fois : la lecture est toujours aussi douce et fluide, toujours aussi belle et poétique, et on ne veut pas quitter d'une semelle cette joyeuse troupe de théâtre, qui, malgré la guerre et le "chien gris" qui rode, garde toujours espoir !
  • Au vrai chic littérère Le 02 Janvier 2018 à 12:38
    Un roman qu'apprécieront tous les membres d'une compagnie théâtrale. La vie d'une troupe d'un théâtre permanent racontée par l'un de ses membres. Déjà apparaît dans ce premier roman les ingrédients qui feront le succès de "L'homme qui savait...", une certaine loufoquerie, des incursions vers le merveilleux. On rêverait de voir les spectacles montés au théâtre Estonia, mais attention au chien gris.
  • Loloduf Le 21 Septembre 2021 à 21:31
    J'avais beaucoup apprécié les 2 romans précédents de l'auteur mais je n’ai pas retrouvé ce plaisir avec celui ci que j’ai trouvé plus confus car il y a beaucoup de personnages et le récit est à cheval entre faits historiques réels et conte fantastique

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !