Locus Solus

de Raymond Roussel (1914)

Synopsis

Moyenne

13.3

3 votes

MOYEN

Locus Solus Locus Solus, c'est le nom de la vaste propriété de Montmorency où Martial Canterel, savant génial et fou, dévoile à quelques visiteurs ses inventions étonnantes : une mosaïque de dents représentant un reître inspiré d'une légende scandinave ; une cage en verre renfermant des cadavres ramenés à la vie grâce à une injection de « résurrectine » ; un diamant géant rempli d'une eau éblouissante et habité par une danseuse-ondine ; un dispositif animant les nerfs faciaux de la tête de Danton... Au gré de cette exposition drôle et dérangeante, la mort et la folie envahissent le livre : de dépeçages en danses macabres, le parc de Canterel se fait peu à peu jardin des supplices. Dans ce roman paru en 1914 et qui fut son dernier, Roussel, conteur hors pair, atteint l'apogée de son art : l'univers fantasmagorique dans lequel il nous entraîne, sous sa gratuité apparente, laisse entrevoir le reflet inquiétant de la réalité. Selon Robert Desnos, l'un des premiers à avoir saisi la singularité de ce texte : « Aucune oeuvre n'a de dimensions plus grandes, de panorama plus vaste sur l'univers. »

1 édition pour ce livre

2015 Editions Flammarion (GF)

Française Langue française | 320 pages | Sortie : 6 octobre 2015

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • lemillefeuilles Le 20 Août 2021 à 17:30
    Un ouvrage précurseur du mouvement surréaliste où le protagoniste, un scientifique saugrenu, présente son domaine et les objets étranges qui l'accompagnent. Purement descriptif, assez bizarre et fastidieux, ce roman ne m'a pas plu. J'ai choisi assez rapidement d'en abandonner la lecture.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !