Une bien belle nuance de rouge

de Mauricet (2012)

Synopsis

Moyenne

11.7

9 votes

FAIBLE

Un conte gothique et atypique qui nous parle aussi du mal-être de l’adolescence. Un délicieux moment de vampirisme surnaturel… A 16 ans, Garance est une ado mal dans ses Converse. Comme beaucoup de filles de son âge, elle se trouve trop grosse et moche. Orpheline de mère, Garance a vécu ce décès comme un abandon, d’autant que les absences répétées et le manque d’affection de son père n’ont fait qu’aggraver son traumatisme. Heureusement qu’il y a l’obscurité, la nuit… Ces ténèbres rassurantes et fascinantes dans lesquelles elle peut se blottir et trouver refuge. C’est ainsi qu’un soir, Garance fait la rencontre d’Ambroise, un personnage sans âge, étrange et troublant, qui ne la laisse pas insensible… Dépassant les âges, les genres, les interdits et le réel, l’histoire d’amour et de mort que met en scène Mauricet tient autant du Dracula de Bram Stoker que de Roméo et Juliette. Associant le mal être adolescent, la passion interdite et le surnaturel, l’auteur flirte avec un genre inédit pour lui et montre une nouvelle facette de ses talents de conteur et de dessinateur. Une nouvelle série atypique où le danger est palpable à chaque page.

1 édition pour ce livre

2012 Editions Bamboo

Française Langue française | 48 pages | ISBN : 2818903238

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Kadeg Le 02 Septembre 2018 à 11:50
    Les couleurs et dessins sont beaux mais je n'ai pas accroché à l'histoire. La protagoniste est en plein âge ingrat, mal dans sa peau, en conflit avec son père. Elle est tout à fait crédible et réaliste. Par contre sa relation avec Ambroise, vieux vampire qui fait son âge, je n'ai vraiment pas pu la comprendre ou l'apprécier. Je dirais même qu'elle m'a mis très mal à l'aise.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !