Les Bienveillantes

Synopsis

Moyenne

14.7

57 votes

MOYEN

«En fait, j'aurais tout aussi bien pu ne pas écrire. Après tout, ce n'est pas une obligation. Depuis la guerre, je suis resté un homme discret ; grâce à Dieu, je n'ai jamais eu besoin, comme certains de mes anciens collègues, d'écrire mes Mémoires à fin de justification, car je n'ai rien à justifier, ni dans un but lucratif, car je gagne assez bien ma vie comme ça. Je ne regrette rien : j'ai fait mon travail, voilà tout ; quant à mes histoires de famille, que je raconterai peut-être aussi, elles ne concernent que moi ; et pour le reste, vers la fin, j'ai sans doute forcé la limite, mais là je n'étais plus tout à fait moi-même, je vacillais, le monde entier basculait, je ne fus pas le seul à perdre la tête, reconnaissez-le. Malgré mes travers, et ils ont été nombreux, je suis resté de ceux qui pensent que les seules choses indispensables à la vie humaine sont l'air, le manger, le boire et l'excrétion, et la recherche de la vérité. Le reste est facultatif.»

Avec cette somme qui s'inscrit aussi bien sous l'égide d'Eschyle que dans la lignée de Vie et destin de Vassili Grossman ou des Damnés de Visconti, Jonathan Littell nous fait revivre les horreurs de la Seconde Guerre mondiale du côté des bourreaux, tout en nous montrant un homme comme rarement on l'avait fait : l'épopée d'un être emporté dans la traversée de lui-même et de l'Histoire.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2008 Editions Folio

Française Langue française | 1403 pages

2008 [E-book] Editions Folio

Française Langue française | 1403 pages | Format : ePub

2006 Editions Gallimard (Blanche)

Française Langue française | 903 pages

2006 Editions France Loisirs

Française Langue française | 905 pages

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

14 commentaires

  • Florel Le 27 Juillet 2010 à 21:44
    J'ai jamais pu finir ce livre qu'est ce qu'il est humhum
  • charmant-petit-monstre Le 01 Novembre 2010 à 23:06
    Un livre exceptionnel tant par son écriture froide et chirurgicale que par sa valeur historique ! Une véritable bourrasque littéraire!!
  • Caspersky Le 14 Janvier 2011 à 07:58
    Une véritable tragédie, bien réelle et humaine...
  • joyeux-drille Le 09 Avril 2011 à 22:25
    Ardu mais passionnant, glaçant. Le parcours d'un monstre, qui aurait été monstrueux dans n'importe quel contexte mais qui trouve dans le régime nazi un système à sa démesure. L'analyse du régime nazi est aussi intéressante qu'effroyable et l'impunité du "héros" met une touche finale au malaise...
  • Keats Le 12 Avril 2011 à 19:45
    Dur, brut, profond, dérangeant. A lire pour les plus courageux, la lecture est vraiment laborieuse au début.
  • lapublivore Le 31 Mai 2011 à 16:19
    A réserver aux bons lecteurs, et aux coeurs bien accrochés. Un chef d'oeuvre.
  • Xounou Le 26 Décembre 2012 à 19:01
    Un chef d'oeuvre, brutal et complexe. Une analyse ô combien dérangeante et passionnante du nazisme, si loin du traditionnel politiquement correct servi à l'envi dans nos livres d'histoire. Et une question de fond qui vous laboure le cerveau du début à la fin: et moi, honnêtement, qu'aurais je fait??
  • Piccola Le 09 Juillet 2014 à 17:35
    Une lecture que j'ai trouvée prenante, mais désagréable. Antipathique et prétentieux. Certains passages sont même insoutenables, j'ai sauté des pages, ce que je ne fais jamais.
  • BleachWood Le 07 Novembre 2014 à 11:22
    Ce livre est vraiment un coup de coeur pour moi. C'est la première fois que je lis un Prix Goncourt et je ne suis pas déçu. L'auteur nous parle sans concession de la Second Guerre Mondiale, sans omettre les détails, du point de vue du bourreau. Il est vrai que l'histoire parait peu réel étant donné les nombreux lieux où se rend notre héros (Berlin, camp de concentration, Stalingrad, Pologne, etc).
  • ATea Le 09 Juin 2015 à 12:16
    Je n'ai pas lu ce roman mais celui de Laurent Binet "HHhH" où il évoque ce livre. Plutôt bien renseigné sur cette époque (Je vous conseille son livre), il estime que le personnage ne reflète pas l'esprit de l'époque, car trop détaché et critique de la doctrine d'alors. Il n'y a pas ce "Fanatisme délirant". L'époque 2GM est bien pire que ce qui y est décrit... Je l'ai dans ma liste, je reviendrais!
  • Fredd Le 23 Octobre 2015 à 21:17
    Lu à sa sortie, mais je ne suis pas parvenu à le finir. Pas par manque d'intérêt car le récit est admirable, mais parce que certains passages m'ont excessivement perturbé. Je n'exclue pas de le relire un jour...
  • Louannjan Le 15 Juillet 2017 à 17:49
    On a bien assez dit le sensationalisme de ce roman de l'histoire dans ce qu'elle a de plus épouvantable. Jonathan Littell réussit à ménager, au coeur du cauchemar, des moments d'émerveillement onirique. Attention : le narrateur est abject, le cadre épouvantable, et la lecture ardue, à réserver aux lecteurs bien accrochés. Malgré tout, c'est sans doute ma meilleure lecture de l'année.
  • Mayaa88 Le 15 Novembre 2017 à 21:35
    Un énorme pavé que j'ai mis assez longtemps à lire. J'ai bien aimé ma lecture car c'est un livre très fort qui offre de nombreuses pistes de réflexions. C'est intéressant parce qu'on tente de comprendre les choix de Max et de lui trouver des excuses ,mais en même temps on se sent coupable de compatir et de ressentir de l'empathie. Seul bémol: la fin pas très crédible qui m'a sortie de l'histoire.
  • Crapoussine Le 01 Juillet 2019 à 22:16
    Il faut vraiment s'accrocher au début pour passer outre l'avalanche de détails parfois peu compréhensibles, mais j'ai ensuite été transportée comme rarement ! Certains aspects m'ont rappelé "American Psycho", mais ce roman-ci est beaucoup plus dense du fait de la dimension historique. J'ai par contre été gênée par les (nombreux) fantasmes scatologiques et sexuels du narrateur, pénibles à lire.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !