120 journées

de Jérôme Noirez (2012)

Synopsis

Moyenne

12.2

6 votes

FAIBLE

Huit collégiens : quatre filles, quatre garçons âgés de douze à quinze ans. Ils se connaissent, s'ignorent, et se rendent au collège par des routes divergentes. Un soir, ils ne ressortent pas de leur établissement. Ils se réveillent à Silling, un lieu obscur, souterrain, mi-bunker mi-pensionnat où quatre mois durant, ils devront se plier à des rituels étranges, des simulacres scolaires, tantôt subjugués tantôt livrés à leur propre passivité, spectateurs et acteurs de drames sanglants. À ce récit se superpose celui d'un conteur radiophonique, chargé de s’adresser aux collégiens séquestrés depuis son ordinateur. Il se prête au jeu moyennant finance sans être convaincu d’avoir un auditoire. Le voilà qui narre des histoires d'adolescence drôles, tragiques, horrifiques, des contes de fées peuplés de princes-zombies et de limnées géantes. Entre le dedans et le dehors, le quasi-fantasme et le presque-réel, de bizarres conjonctions naîtront.

« Parce que toute existence a besoin d'un récit… Ce n'est pas la puberté qui différencie l'enfant de l'adolescent, mais ce soudain déni de récit que les adultes imposent aux enfants quand ils décident de voir en eux autre chose. L'adolescent n'est qu'un enfant privé de récit, monsieur Duclos… »

1 édition pour ce livre

2012 Editions Calmann-Lévy (Interstices)

Française Langue française | 454 pages

D'autres livres dans ce genre

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Lady K Le 23 Août 2012 à 09:20
    Je ne sais pas quoi penser de cette lecture. J’ai été captivée du début à la fin mais en tournant la dernière page j’ai été plus que désappointée. J’ai l’impression de m’être arrêtée au milieu de l’histoire, qu’elle est loin d’être terminée.
  • culturez-vous Le 11 Octobre 2012 à 10:50
    Bien dit, Lady K. Ce livre manque terribelement de raison, d'utlilité...
  • Emily Le 22 Février 2016 à 19:12
    Moi j'ai adoré. Je ne comprends pas les critiques. La fin est bien là ! Elle interroge, intrigue, inquiète. Bref, ce livre fait réfléchir. On l'adore ou on le déteste !

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !