Emphyrio

de Jack Vance (1978)

Synopsis

Moyenne

16.3

3 votes

BON

Sur la planète Halma, les hommes sont asservis aux Seigneurs qui leur interdisent l'usage des machines. Pourtant, le petit Ghyl assiste à une représentation donnée par des marionnettes semi-humaines et racontant la légende d'Emphyrio, qui libéra Halma des monstres et proclama que nul ne doit connaître le profit par la sueur. Le père de Ghyl est sculpteur sur bois ; il a fabriqué un merveilleux panneau à cent visages, qui lui est payé un prix dérisoire. Plus tard, il osera reproduire des objets mécaniquement et sera soumis au supplice de la réhabilitation. Ghyl se révolte, capture un vaisseau spatial et se livre à la piraterie : à lui les œuvres d'art accaparées par les Seigneurs ! Un jour, il entend la fin de la légende et comprend que son errance a un sens : quelque part, il y a des machines qui peuvent reproduire bien des choses. Et pas seulement des œuvres d'art.

Titre original : Emphyrio (1969)

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2008 Editions Folio (SF)

Française Langue française | 370 pages | ISBN : 2070357570

1991 Editions Presses pocket (Science-fiction)

Française Langue française | Traduit par Jean-Pierre Pugi | 255 pages | ISBN : 2266011383

1982 Editions Presses pocket (Science-fiction)

Française Langue française | Traduit par Jean-Pierre Pugi | 255 pages | ISBN : 2266011383

1978 Editions Opta (Galaxie/bis)

Française Langue française | Traduit par Jean-Pierre Pugi | 253 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • kanux Le 03 Août 2011 à 18:45
    Un très beau livre, sur le désir de liberté, d'émancipation. Un des meilleurs Vance.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !