Gran Balan

Synopsis

Moyenne

16.3

4 votes

BON

« Le monsieur à toge et épitoge a déjà tourné les talons. Il semble à sec sur le contenu, alors il pallie par le ton. Il interroge à la mitraillette. Il veut du oui ou du non, pas un roman.
Lui, Kerma, a envie d’expliquer, non, on ne vit pas tout un mois avec mille cent trente-six euros. Dès le dix-huit du mois, oui, on a besoin, et presque chaque jour, de ces quinze euros. L’essence, l’assurance, la nourriture, rester correctement vêtu et chaussé, après avoir payé le loyer l’eau l’électricité la taxe d’habitation la redevance télé les abonnements de sport de portable de streaming, ok ce n’est pas indispensable, mais à vingt-et-un ans… Maintenant il a vingt-cinq ans, et il est vrai qu’il s’en passe, par la force des choses… Mais personne ne semble disposer à entendre, moins encore à écouter. Alors, il répond, non je n’en ai pas besoin. C’est un mensonge de bonne foi. Ceux que l’on fait pour quelqu’un d’important. Et comme on est de bonne foi, on finit par y croire, on le répète à l’envi... Les mensonges sont faits pour vous sauver. Ceux-là, ceux de bonne foi, ce sont les pires. A tous les coups ils vous coulent. »

Kerma est au tribunal. Il a servi de taxi à deux jeunes ayant commis un méfait. Quinze euros de gagnés qui risquent de lui valoir des années de prison. Ici, en Guyane, le regard des juges est sans doute pire comme sanction. Mais qu’a-t-il fait ? Quelle est sa vie ? Et qui sont les différents personnages du premier roman de Christiane Taubira ? Des jeunes, des femmes, des mères courages, des éducateurs engagés, des élus, des gens de peu et de beaucoup, des villages perdus, des éloignés du Surinam, des palabreurs, des conteurs, des arbres éxitiques, des animaux qui le sont autant… Avec une verve éblouissante, l’ancienne Garde des Sceaux brosse un tableau magnifique et terrifiant, vrai et fictionnel des coutumes, des mots, des traditions, des mœurs, des violences, des errances comme des miracles de cette terre qu’elle connait bien et aime tant. Un livre qui parle au cœur, aux tripes, qui donne à rêver, sourire, s’émouvoir, pleurer, autant que réfléchir.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Plon

Française Langue française | 480 pages | Sortie : 10 septembre 2020 | ISBN : 9782259305013

2020 [E-book] Editions Plon

Française Langue française | 480 pages | Format : ePub | Sortie : 10 septembre 2020 | ISBN : 978-2259305013

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • vagabondageautourdesoi Le 05 Octobre 2020 à 16:35
    La langue est riche, vive et chatoyante. Le style est passionné à l’image de son auteure sensible et entière. L’abondance de mots inconnus démontre notre méconnaissance abyssale. La Guyane est connue pour avoir hébergé le bagne de la France métropolitaine et le Centre Spatial Guyanais à Kourou. Ici, Christiane Taubira donne une autre identité à cette province luxuriante, pluriculturelle et métissé
  • William D Le 20 Février 2021 à 09:58
    Très riche, très dense, très intéressant. Parfois compliqué. Et nous apprend surtout qu on ne connaît pas grand chose de la Guyane..
  • ellalecrivain Le 13 Août 2021 à 13:21
    Lecture mitigée pour ma part. Les aspects positifs: l'histoire du Suriname et de la Guyane, les traditions, le carnaval, les problématiques de la jeunesse mises en évidence. Les points négatifs: multitude de personnages aussi vastes que la Guyane et le Suriname, style lourd, détails et descriptions superfétatoires. Récit à la lisière de l'essai, du documentaire, roman historique.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !