L'âge d'homme

de Michel Leiris (1939)

Synopsis

Moyenne

12.3

23 votes

FAIBLE

Commencé à trente-quatre ans, après une cure psychanalytique, ce récit retrace la vie de son auteur avec le regard rétrospectif de l'autobiographie. Mais le pacte de vérité qu'il sous-entend revêt une forme particulière du fait de l'expérience analytique. En effet, la liberté de ton dont use Leiris n'est pas sans rappeler l'absence de censure du discours analytique à laquelle le patient se prête durant la cure : l’Âge d’homme révèle ainsi les obsessions de l'auteur, morbides et sexuelles, avec une lucidité qui n'exclut pas l'autodérision, comme en atteste l'autoportrait des premières pages. Centré essentiellement sur l'enfance et la jeunesse de Leiris, le récit se veut aussi et surtout une interprétation de l'existence. À l'aune des figures mythologiques qui symbolisent son rapport au monde – Judith et Lucrèce notamment –, Leiris effectue un parallèle constant entre les épisodes de sa vie et ces deux icônes entre lesquelles sa vie balance, celle de la dévoratrice et celle de la femme blessée. Divisée en huit chapitres, l'autobiographie se clôt au moment où Leiris pense avoir atteint l'âge d'homme, qui se confond, pour lui, avec la naissance de sa vocation d'écrivain.

1 édition pour ce livre

1973 Editions Folio

Française Langue française | 213 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Jungledepapier Le 24 Janvier 2014 à 21:45
    Livre génial, mais il faut peut-être avoir quelques notions de psychanalyse pour bien comprendre l'histoire.
  • Les bouquineries de Sam Le 24 Avril 2017 à 09:58
    J'ai eu un peu du mal avec ce livre même si on a envie de le terminer pour savoir ce qu'il se passe. L'auteur est quand même assez spécial mais au final on se prend au jeu et on veut le continuer. Après un livre comme ça, il vaut mieux avoir certes des connaissances en psychanalyse mais aussi arriver à se détacher de notre conception des choses.
  • De livres en lectures Le 25 Juillet 2018 à 09:02
    Je n'ai pas aimé ce livre. J'ai eu énormément de mal à le finir. Le début m'a intéressé mais ma lecture s'est rapidement révélée longue et ennuyeuse. Leiris peine à passionner son lectorat et je me force presque à terminer ce livre en n'ayant qu'une envie, passer à autre chose. Je regrette un style d'écriture assez lourd avec un vocabulaire complexe et un récit parfois confus, surtout vers la fin.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !