La Reine Margot

Synopsis

Moyenne

13.0

1 vote

MOYEN

Le génie et la démence, l'esprit chevaleresque et le machiavélisme, le charme et la férocité, la dévotion et la débauche, le goût du sang et le raffinement le plus exquis, les Valois-Angoulême conciliaient tout cela avec une grâce dans la majesté qu'on ne reverrait pas après eux. Cette extraordinaire famille fit éclore trois fleurs qui devaient ravir les historiens et fasciner les poètes, trois Marguerites dont Marguerite de France ou de Valois, septième enfant de Henri II et de Catherine de Médicis.
Louise de Savoie, mère de François Ier, avait transmis aux unes et aux autres du sang italien. La dernière reçut en outre du côté maternel le trouble héritage de ces Florentins.
Une sorte de grâce lui permit, malgré les épreuves les plus humiliantes, les liaisons les plus viles, de conserver ce prestige quasi magique par lequel furent subjugués Brantôme, Montaigne, Ronsard, Malherbe et combien d'autres. C'est qu'il émanait d'elle un rayonnement indéfinissable. C'est qu'elle était une humaniste accomplie. C'est qu'elle eut un cœur aussi généreux qu'on pouvait l'avoir à une Cour "de soie et de sang".

1 édition pour ce livre

1984 Editions Presses pocket

Française Langue française | 317 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !