La traductrice

Synopsis

Moyenne

16.7

3 votes

BON

Ce petit livre nous conte l’étonnante histoire d’une traductrice russe passionnée de poésie anglaise qui, arrêtée pendant la guerre de 40, traduisit le Don Juan de Byron (17 000 vers) dans une cellule du NKVD.
Le destin de Tatiana Gnéditch, par ailleurs descendante du traducteur de L’Iliade en russe, illustre la place de la poésie dans la résistance intérieure aux dictatures : Tatiana Gnéditch a survécu à la prison et au camp grâce au poème de Byron.

1 édition pour ce livre

2012 Editions Interférences

Française Langue française | Traduit par Sophie Benech | 30 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Vaness'Books Le 28 Décembre 2014 à 00:27
    Ce livre constitue un magnifique hommage à la littérature et au pouvoir salvateur qu'il peut avoir dans la vie de personne qui traverse des épreuves telles que la détention. C'est donc un hommage à cette traductrice et c'est aussi un hommage à la profession de traducteur.Un bien court texte à la gloire de toux ceux qui comme Tatiana Gnéditch aiment les mots avec passion.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !