La vie d'un idiot

Synopsis

Moyenne

14.1

21 votes

MOYEN

Un homme prend le train pour Tôkyô. Un passager lui parle d'un fantôme en manteau de pluie. Quelques instants plus tard, il croise une personne en manteau de pluie, trop léger pour la saison. Dans sa chambre d'hôtel, un troisième manteau est posé sur le dossier de son fauteuil... Autant d'indices de l'engrenage qui entraîne le narrateur vers la folie. Deux nouvelles posthumes de ce grand auteur de la littérature japonaise, terribles pages qui préparent la mise en scène de son suicide...

Titre original : Haguruma, aru ahô no isshô (1927)

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2015 Editions Folio (2 €)

Française Langue française | Traduit par Edwige de Chavanes | 112 pages | Sortie : 5 Janvier 2011 | ISBN : 9782070440832

2010 Editions Folio (2 €)

Française Langue française | Traduit par Unesco | 98 pages | ISBN : 2070440834

1987 Editions Gallimard (Connaissance de l'orient)

Française Langue française | Traduit par Edwige de Chavanes | 189 pages | ISBN : 2070710645

2015 Editions Penguin books

Anglaise Langue anglaise | Traduit par Jay Rubin | 56 pages | ISBN : 9780141397726

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • DarkHawk Le 29 Juin 2015 à 08:43
    Ce livre est indispensable aux amoureux de la littérature japonaise
  • Bidib Le 06 Septembre 2015 à 10:00
    Personnellement j'ai eu du mal, surtout avec la première nouvelle que j'ai trouvé très ennuyeuse. Le deuxième texte, beaucoup plus poétique m'a plu d'avantage
  • Art de Livre Le 20 Février 2019 à 18:01
    Deux nouvelles liées, entre folie et fantastique. Publiées à titre posthume, on sent ici un Akutagawa proche de la fin. Le personnage principal de ces nouvelles est sans doute un reflet de lui-même... Des récits intéressants, mais malheureusement un peu confus.
  • Bodelair Le 15 Avril 2021 à 11:53
    Les deux nouvelles sont aussi agréables à lire que dérangeantes. En effet, nous percevons bien la folie qui commence à prendre l'auteur en fin de vie ; certains passages semblent décousus, ce qui à certains égards m'a fait songer au surréalisme. Enfin, les références littéraires et culturelles abondent dans les textes ce que j'ai trouvé particulièrement stimulant.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !