Le Pavillon d'or

de Yukio Mishima (1960)

Synopsis

Moyenne

15.8

68 votes

BON

Que la Beauté puisse exister et le jeune moine s'en trouverait irrémédiablement exclu. Mais la soudaine et commune fragilité qui l'unit au Pavillon d'Or, alors que retentit au loin le bruit des bombes, scelle son destin au temple sacré. La quête de cette ultime communion, en commettant l'irréparable, constitue sa secrète destinée. Bègue et sans beauté, il est en apparence réservé et taciturne ; le mal et la laideur sont les hôtes de son âme. Le pendant de sa souffrance physique est un ego démesuré et tyrannique qui le pousse à croire à sa mission tragique et exemplaire : atteindre le "coeur même du mal" et anéantir le sacré d'entre les sacrés par un acte de "pure abolition".

L'incendie du Pavillon d'Or en juillet 1950 anéantissait un trésor national. En explorant les méandres psychologiques du jeune Mizoguchi, Yukio Mishima établit le mobile d'un crime qui ébranla le Japon. En arrière-plan, l'auteur livre sa vision philosophique du Beau absolu.

Titre original : Kinkakuji (1956)

7 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2020 Editions Folio

Française Langue française | Traduit par Marc Mécréant | 376 pages | ISBN : 9782070366491

2012 Editions Folio

Française Langue française | Traduit par Marc Mécréant | 376 pages | ISBN : 9782070366491

1981 Editions Folio

Française Langue française | Traduit par Marc Mécréant | 376 pages | ISBN : 2072889805

1975 Editions Folio

Française Langue française | 375 pages

1975 Editions Folio

Française Langue française | 375 pages

1975 Editions Folio

Française Langue française | 375 pages

2011 Editions Vintage

Anglaise Langue anglaise | 256 pages | ISBN : 9780099285670

D'autres livres dans ce genre

7 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

9 commentaires

  • Florel Le 02 Juin 2011 à 08:34
    Un très beau livre. Où l'on côtoie à merveille l'ambiguité, la haine et la beauté.
  • Annkashima Le 13 Septembre 2012 à 12:31
    Sublimissime!
  • Aude13 Le 30 Novembre 2012 à 09:05
    Je n'ai malheureusement pas du tout apprécié ce roman. Il en faut pour tous les goûts !
  • Syl Cypher Le 14 Avril 2016 à 23:32
    Quand la beauté devient la haine, et la haine l'amour. Belle réflexion sur ce que l'obsession peut avoir de destructeur.
  • miss.acacia Le 29 Décembre 2020 à 16:45
    Avec un style poétique sublime, l'auteur évoque la genèse d'un fait divers qui a secoué le Japon d'après guerre. A travers le cheminement intellectuel d'un bonze qui passera de la vénération obsessionnelle à la pyromanie libératrice, il aborde les thèmes de la Beauté et de l'esthétique japonaise, du rapport de l'individu au groupe/à la norme...
  • Maël Bouteloup Le 15 Décembre 2021 à 04:35
    Si les thématiques et le développement/traitement psychologique du personnage principal m'ont épaté, je n'ai hélas pas réussi à être investi dans ma lecture comme je l'aurais souhaité. La faute à un style d'écriture (une traduction ?) que j'ai trouvé trop lourd, voire même alambiqué. En bref, un livre où il faut s'accrocher mais qui reste tout de même intéressant par son thème.
  • L_ourse_bibliophile Le 15 Août 2022 à 13:05
    Ce roman possédait des atouts pour me plaire : la thématique, l’atmosphère, l’évolution psychologique du personnage, l’écriture… Et pourtant, on a frôlé le naufrage et je ne peux partager les critiques dithyrambiques car il y a, à mon goût, des longueurs et des répétitions d’un ennui abyssal au milieu du roman.
  • Alberte Bly Le 22 Août 2022 à 10:45
    Le Pavillon d'Or estun roman d'apprentissage qui nous propose de plonger dans les pensées amorales et sinueuses d'un jeune moine voué à sombrer dans la pyromanie. La traduction nous a semblé rendre à la fois la poésie et la bizarrerie qui traverse ce livre. On regrette cependant le manque d'approfondissements de ce récit qui présente des réflexions trop redondantes à notre goût !
  • RiRead Le 19 Janvier 2023 à 18:53
    Pas forcément une lecture agréable, mais une lecture fascinante. Avec beaucoup de poésie, Mishima nous plonge dans l’esprit d’un jeune moine bègue fasciné par le Pavillon d’or jusqu’à la destruction. L’occasion pour l’auteur de partager sa conception de la Beauté et de la violence comme acte de rébellion vis à vis de la norme.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !