Shuggie Bain

de Douglas Stuart (2021)

Synopsis

Moyenne

17.5

2 votes

TRES BON

Glasgow, années 1980, sous le règne de fer de Margaret Thatcher. Agnes Bain rêvait d’une belle maison bien à elle, d’un jardin et d’un homme qui l’aime. À la place, son dernier mari la lâche dans un quartier délabré de la ville où règnent le chômage et la pauvreté. Pour fuir l’avenir bouché, les factures qui s’empilent, la vie quotidienne en vrac, Agnes va chercher du réconfort dans l’alcool, et, l’un après l’autre, parents, amants, grands enfants, tous les siens l’abandonnent pour se sauver eux-mêmes.
Un seul s’est juré de rester, coûte que coûte, de toute la force d’âme de ses huit ans. C’est Shuggie, son dernier fils. Il lui a dit un jour :« Je t’aime, maman. Je ferai n’importe quoi pour toi. » Shuggie peine d’autant plus à l’aider qu’il doit se battre sur un autre front : malgré ses efforts pour paraître normal, tout le monde a remarqué qu’il n’était pas « net ». Harcèlement, brimades, injures, rien ne lui est épargné par les brutes du voisinage. Agnes le protégerait si la bière n’avait pas le pouvoir d’effacer tous ceux qui vous entourent, même un fils adoré.
Mais qu’est-ce qui pourrait décourager l’amour de Shuggie ?
Shuggie Bain est un premier roman fracassant qui signe la naissance d’un auteur. Douglas Stuart décrit sans détour la cruauté du monde et la lumière absolue.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2021 Editions Globe

Française Langue française | 498 pages | Sortie : 18 août 2021 | ISBN : 9782383610007

2021 [E-book] Editions Globe

Française Langue française | 496 pages | Format : ePub | Sortie : 18 août 2021 | ISBN : 9782382610090

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • owlhazel Le 29 Juin 2021 à 10:07
    Abandon page 175. Je reconnais l’intérêt du roman, l’époque et le contexte sont très intéressants, la psychologie des personnages est très pointue, l’écriture très travaillée, mais c’est beaucoup trop pessimiste et triste pour moi.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !