Une affaire personnelle

de Beppe Fenoglio (1963)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Les plus beaux livres de Beppe Fenoglio (1922-1963) sont posthumes. Ce sont, d'une part, La Guerre sur les collines, dont la traduction française a été publiée en 1973, et, d'autre part, l'ensemble des textes qui paraissent aujourd'hui. Le lecteur français a désormais à sa disposition le meilleur d'un écrivain sans lequel la littérature italienne d'après guerre serait privée d'une voix essentielle ou, comme a pu le dire avec force Italo Calvino, d'une œuvre sans laquelle le travail de toute une génération n'aurait peut-être trouvé ni son couronnement ni son sens. Le plus long des récits, qui donne son titre au recueil, est un véritable roman bref, roman de jeunesse et de mort, de guerre et d'amour. Milton, jeune partisan dont la guerre a interrompu les études, passe, au cours d'une mission, devant la maison de campagne où habitait Fulvia, l'adolescente qu'il aime. La gardienne qui lui fait visiter les lieux lui apprend qu'après son départ son ami Giorgio rendait de fréquentes visites à Fulvia. Giorgio est d'un maquis voisin. Milton décide d'aller le questionner. Mais Giorgio vient d'être pris par les fascistes. Son exécution est une question de jours ; seul un échange de prisonniers pourrait le sauver. Nul prisonnier disponible : toutes les brigades ont tué les leurs. Milton décide alors d'aller lui-même en faire un, y parviendra, mais ne réussira pas à le garder en vie et tombera lui-même sous les murs de la villa de Fulvia où il est revenu, épuisé, questionner à nouveau la gardienne sur une patrouille fasciste...

Titre original : Una questione privata (1963)

1 édition pour ce livre

2014 Editions Einaudi

Italienne Langue italienne | 132 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !