Blake et Mortimer, tome 22 : L'onde Septimus

Synopsis

Moyenne

13.2

15 votes

MOYEN

Mortimer ne parvient pas à percer le mystère de l'onde Mega et le fonctionnement du Télécéphaloscope de Septimus lui échappe. Qu'est-ce qui peut bien provoquer toutes ces interférences ? Cela pourrait-il avoir un lien avec cet inconnu en chapeau melon qui arpente les rues de Londres en demandant après Guinea Pig ? Jean Dufaux et Antoine Aubin, aidés d'Étienne Schréder, revisitent La Marque Jaune. Ils prolongent le mythe et signent le grand retour d'Olrik sur les quais de la Tamise.

1 édition pour ce livre

2013 Editions Blake et Mortimer

Française Langue française | 70 pages | Sortie : 6 Décembre 2013

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

5 commentaires

  • Tachan Le 21 Décembre 2013 à 12:34
    Petite déception pour moi. J'en attendais beaucoup et certes j'ai retrouvé l'esprit so british de la série avec ses petits moments de décalages, mais globalement, j'ai eu du mal avec la narration. Le fait que les cartouches soient redondants avec les images m'a vraiment agacée. Le manque de finesse et de subtilité aussi. Quant à l'histoire, elle n'apporte pas vraiment grand-chose de novateur. Bof
  • Sia Le 23 Décembre 2013 à 20:00
    Un volume assez décevant : le scénario est mou, les cartouches inutiles, la narration malhabile et mal menée. L'intrigue est fondée sur peu de choses, tourne en rond, et n'apporte rien de novateur à l'ensemble de la saga. Bref : on s'ennuie. Vraiment dommage.
  • Tulpar Le 22 Février 2014 à 23:40
    _"Déception totale !" dit-il après avoir lu la dernière page ...
  • TYBOR Le 12 Août 2016 à 14:39
    Une aventure de Blake et Mortimer, qui dégage un vrai malaise. L' histoire est surprenante, et m' a bien plu.
  • Sir Tomtom Le 23 Février 2019 à 10:27
    La "suite" de la Marque Jaune par les Repreneurs ... Rien à dire concernant les dessins qui tiennent la route, mais l'histoire, qui ne part pas si mal se termine n'importe comment, sans que je n'y ai trop rien compris au fond. Et que dire de cet insupportable narrateur qui parle pour ne rien dire, tentant d'imiter le flot verbeux mais pertinent de Jacobs.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !