Avec les pires intentions

de Alessandro Piperno (2006)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Iconoclaste, provocateur, politiquement incorrect, ce roman dresse le portrait d'une famille de la bonne bourgeoisie juive romaine, les Sonnino. Tout d'abord Bepy, qui préfère oublier le " clownesque couple " Mussolini-Hitler pour revenir à une scintillante et futile existence dans laquelle les femmes, surtout celles de ses amis, occupent la place centrale. Il ne comprendra jamais pourquoi son fils cadet Teo, doué et séduisant, choisit d'aller vivre " dans ce pays insensé dénommé Israël ". Heureusement son aîné, Luca, s'inscrit dans la lignée paternelle : manteau croisé en cachemire, Porsche Carrera et fréquentation assidue de la business class. Quant à son petit-fils Daniel, le narrateur, issu d'un improbable mariage mixte, il est pris dans un insoluble dilemme : " être juif pour les gentils et gentil pour les juifs ". Handicap auquel viendront s'ajouter sa timidité sexuelle et son incapacité à entreprendre la belle Gaia, dans le tourbillon de la jeunesse dorée romaine. Un roman de " déformation " jubilatoire, où Piperno se livre à une " expérience génétique mêlant la manière américaine de Philip Roth à la syntaxe française de Proust " !

Titre original : con le peggiori intenzioni (2005)

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2016 Editions Liana Lévi (Piccolo)

Française Langue française | Traduit par Fanchita Gonzalez Batlle | 393 pages | Sortie : 8 Septembre 2016

2007 Editions Folio

Française Langue française | 437 pages | ISBN : 2070347400

2005 Editions Liana Lévi

Française Langue française | Traduit par Fanchina Gonzalez Batlle | 350 pages | ISBN : 2867467969

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • joyeux-drille Le 16 Septembre 2016 à 19:03
    Une sorte de "Bûcher des vanités" dans la société juive romaine. Un narrateur tout simplement imbuvable qui dézingue sa famille, les proches de celle-ci, évoque son adolescence tourmentée, son fétichisme et ses complexes profonds. Mais, ce qui rend plus fort encore ces reproches, c'est le contexte, qui apparaît sur la fin. C'est dérangeant, grinçant, sordide et provocateur, plein de mauvais esprit

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !