Congo Inc. : Le testament de Bismarck

Synopsis

Moyenne

15.0

20 votes

BON

Le jeune Isookanga, Pygmée ekonda, piaffe dans son village de la forêt équatoriale où un vieil oncle prétend régir son existence. Depuis qu’il a découvert l’Internet et les perspectives d’enrichissement immédiat que promettent mille variantes de la mondialisation, il n’a plus qu’un objectif : planter là les cases, les traditions, la canopée millénaire et le grincheux ancêtre pour monter à Kinshasa faire du business. Il débarque donc un matin dans la capitale, trouve l’hospitalité auprès des enfants des rues et rencontre Zhang Xia, un Chinois qui fait commerce de sachets d’eau potable et dont il devient l’associé. L’avenir est à lui !
Pendant ce temps, à Kinshasa et ailleurs, le monde continue de tourner moyennement rond : des seigneurs de guerre désoeuvrés aux pasteurs vénaux, des conseils d’administration des multinationales aux allées du Grand Marché, les hommes ne cessent d’offrir des preuves de leur concupiscence, de leur violence, de leur bêtise et de leur cynisme.
Qui sauvera le Congo, spolié par l’extérieur, pourri de l’intérieur ? L’innocence et les rêves, les projets et la solidarité. La littérature, bien sûr, quand elle est comme ici servie par un conteur hors pair, doté d’un humour caustique et d’une détermination sans faille.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2016 Editions Babel

Française Langue française | 293 pages | Sortie : 3 février 2016 | ISBN : 9782330058876

2014 Editions Actes Sud

Française Langue française | 304 pages | ISBN : 2330030606

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • ellalecrivain Le 22 Janvier 2018 à 10:12
    Ce roman dresse le portrait d’une société abusée et désabusée. Un portrait qui donne l’envie de gémir mais gémir servirait à quoi ? Rien alors on rit avec Isookanga et son projet de mondialisation qui débute par la vente d’eau venant de Genève. On rit de ce christianisme devenu un business. La plume de l’auteur est un régal. J’ai apprécié son esprit caustique, la finesse de ses descriptions
  • isallysun Le 15 Juin 2020 à 23:20
    Je suis mitigée. Il est intéressant, fait réfléchir sur la mondialisation, la nature. Je n'ai pas réussi à sentir d'émotions (face à Isoo, à l'histoire, pas par rapport à la situation). J'ai trouvé que les passages sur la situation du Congo n'étaient pas aussi bien intégrées dans l'histoire qu'il l'aurait pu l'être. Même si la plume était sérieuse, celle-ci est fluide et m'a permis de l'apprécier
  • Leelo Le 29 Août 2021 à 20:57
    Voilà encore un roman singulier que j’ai pu découvrir grâce à la box Exploratology et qui m’a complètement sortie de mes lectures habituelles. La plume est une vraie force parce que le sujet était complexe, loufoque par moment et horrifiant à d’autres.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !