Dix-sept ans

Synopsis

Moyenne

15.1

13 votes

BON

«Lina n’était jamais vraiment là. Tout se passait dans son regard. J’en connaissais les nuances, les reflets, les défaites. Une ombre passait dans ses yeux, une ombre dure qui fanait son visage. Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d’humeur, ces sautes d’amour.»
Un dimanche de décembre, une femme livre à ses trois fils le secret qui l’étouffe. En révélant une souffrance insoupçonnée, cette mère niée par les siens depuis l’adolescence se révèle dans toute son humanité et son obstination à vivre libre, bien qu’à jamais blessée.
Une trentaine d’années après Rochelle, Éric Fottorino apporte la pièce manquante de sa quête identitaire. À travers le portrait solaire et douloureux d’une mère inconnue, l’auteur de Korsakov et de L’homme qui m’aimait tout bas donne ici le plus personnel de ses romans.

1 édition pour ce livre

2018 Editions Gallimard (Blanche)

Française Langue française | 272 pages | Sortie : 16 Août 2018

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • Litteralement votre Le 13 Octobre 2018 à 18:35
    le récit doit surement être trop profond pour moi ou raconté d'une manière trop singulière, ce qui fait que je n'ai pas compris grand chose.
  • cecile_l Le 30 Décembre 2018 à 10:42
    Un roman autobiographique assez déroutant : narration particulière, des changements de narrateur, des allez-retours incessants dans le temps, de longs monologues intérieurs. Au final, une quête identitaire et une déclaration d’amour filial que j’ai trouvé très belles et qui m’ont émues.
  • Alex-Mot-à-Mots Le 14 Janvier 2019 à 14:02
    La mère du narrateur annonce à ses 3 fils qu’elle a accouché, à 20 ans, d’une petite fille qu’elle a abandonné à la naissance. La narrateur part à Nice, sur les traces des 17 ans de sa mère, quand elle l’a mis au monde. Sauf que le narrateur ne sait rien de sa mère, et il erre dans la ville. Des phrases sans liaison (ce qui, stylistiquement peut se comprendre) qui m’ont lassées.
  • Happy Manda Passions Le 14 Janvier 2019 à 20:03
    Une quête identitaire d'une grande sensibilité vous serez percuté en plein coeur par cette plume - Chronique de Katty Riflard? Eric Fottorino? Gallimard? https://happymandapassions.blogspot.com/2019/01/dix-sept-ans-eric-fottorino.html

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !