Satires

de Edgar Hilsenrath (2021)

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

"Tout est fini. La vie d’un Allemand ne vaut plus la peine d’être vécue. Les Ricains vont débarquer. Puis les travailleurs immigrés. Mais attends, ma chère Gerda. Il y aura d’abord la faim, et la dénazification. Puis la réforme monétaire. Après, ça ira peut-être mieux. Mais sans moi, Gerda. Je ne veux plus. Oui, on remontera la pente. Et il y aura de nouveau des Forêt noire aux cerises et des gâteaux aux fraises. Les Allemands seront de plus en plus gras et ne voudront plus travailler. Alors les travailleurs immigrés viendront faire les travaux pénibles. Et tu seras seule, Gerda. Et tu vieilliras. Et tu seras de plus en plus grosse à force de manger du gâteau aux fraises. Du gâteau aux fraises avec de la chantilly. »

Dans un ensemble de dialogues absurdes et souvent grotesques, Edgar Hilsenrath livre son regard sur une Allemagne qu’il redécouvre après un long exil. Nazis croupissants et veuves de guerre, travailleurs immigrés et jeune génération en quête d’identité : un survivant de la Shoah dit le dérisoire de la réalité, d’un passé irrésolu qui hante ses personnages, et c’est tout le génie de l’écrivain qui surgit à nouveau.

L'illustration de couverture a été réalisée par Henning Wagenbreth.

Titre original : Zibulsky oder Antenne im Bauch (1983)

1 édition pour ce livre

2021 Editions Le Tripode

Française Langue française | Traduit par Chantal Philippe | 143 pages | Sortie : 23 septembre 2021 | ISBN : 9782370552846

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !