Bad City Blues

de Tim Willocks (1999)

Synopsis

Moyenne

15.0

7 votes

BON

Un million de dollars en poche, une ancienne prostituée s'enfuit pour rejoindre son nouvel amant. Elle est à l'origine du casse de la Mercantile Trust Bank, présidée par son mari, le révérend Cleveland Carter. Pour coincer la voleuse infidèle, l'époux bafoué fait appel au capitaine Clarence Jefferson, un flic corrompu qui tue le mari dans l'espoir de récupérer le magot pour son propre compte. Mais celui-ci ignore qu'un ancien militaire, "le plus pervers des psychopathes décorés par l'État pour services rendus à la nation", est lui aussi sur les traces de la fuyarde.

Après L'Odeur de la haine qui nous entraînait dans l'enfer d'un pénitencier du Texas, Tim Willocks plonge dans l'atmosphère étouffante des marais de Louisiane peuplés de forcenés en tout genre. Lors de cette poursuite infernale, haine et violence sont palpables à chaque page. Du grand art.

Titre original : Bad City Blues (1991)

1 édition pour ce livre

2007 Editions Points (Roman noir)

Française Langue française | 298 pages

D'autres livres dans ce genre

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Loraillou Le 22 Juillet 2015 à 00:11
    Un roman trash et déjanté ! Mon premier livre de cet auteur pas comme les autres, on le retrouve à travers l'un de ses personnages : un psychiatre qui s'habille en costard noir, ceinture noire de karaté, qui a fait de la chirurgie...

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !