Nouvelles pour une année, tome 4

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Écrivain de théâtre universellement connu, le conteur Pirandello reste à découvrir pour l'essentiel, et l'un pourrait bien égaler l'autre avec le recul du temps. Jamais sa gloire de dramaturge ne le détourna du récit bref. A mesure qu'il les écrivait, ces textes étaient recueillis dans un «corpus» auquel il donna le titre de Nouvelles pour une année. Ce vaste ensemble est demeuré en quelque sorte incomplet, puisqu'il ne compte que 235 récits au lieu des 365 prévus. Commencée à une époque où le vérisme régnait en maître sur l'Italie, cette somme, qui tient autant du carnet de croquis à la Tourgueniev que de la tranche de vie provinciale à la Maupassant, s'apparente certes au réalisme du XIXe siècle. Mais, par son caractère résolument anecdotique, par l'insolite des situations, par l'excentricité des personnages, elle se rattache surtout à la tradition spécifiquement italienne des conteurs de la Renaissance. On y relève aussi, et dès les premières nouvelles, une singularité de vision, une originalité d'analyse où se trouve déjà tout entier, à l'état brut, ou plus direct, le « pirandellisme » - les signes d'une anxiété intellectuelle, un sens de l'absurdité du monde qui font de ce vaste recueil un des chefs-d’œuvre de l'esprit moderne.

1 édition pour ce livre

1988 Editions Gallimard

Française Langue française | 315 pages | ISBN : 2070712621

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !