Theodore Sturgeon

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Theodore Sturgeon — de son vrai nom Edward Waldo — est l'un des « Grands de l'Age d'Or », avec Van Vogt, Asimov, Heinlein. Il est né en 1918 aux U.S.A. Sa première nouvelle est publiée en 1939 dans la revue Astounding Science Fiction. Sa production littéraire abondante est rythmée par les aléas de sa vie sentimentale (il s'est marié cinq fois !). Il a publié de très nombreuses nouvelles et des romans, dont deux chefs-d'oeuvre : Cristal qui songe (1950) et Les Plus qu'humains (1953), pour lequel il a obtenu l'International Fantasy Award. En dépit de ses tendances dépressives, Sturgeon exprime dans ses oeuvres une conception générale optimiste des rapports humains, en un style parfois moralisant mais dont Gérard Klein a pu dire qu'il était « une sorte de lave de mots... s'accordant aux pulsations mêmes de son coeur ».

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

1991 Editions Presses pocket (Le grand temple de la science-fiction)

Française Langue française | 393 pages

1978 Editions Presses pocket (Le livre d'or de la science-fiction)

Française Langue française | 413 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !