Dévorer le ciel

de Paolo Giordano (2019)

Synopsis

Moyenne

15.2

16 votes

BON

Dix ans après La Solitude des nombres premiers, un adieu à la jeunesse, un bouleversant roman d’amour et d’amitié.

Chaque été, Teresa passe ses vacances chez sa grand-mère, dans les Pouilles. Une nuit, elle voit par la fenêtre de sa chambre trois garçons se baigner nus dans la piscine de la villa. Ils s’appellent Nicola, Bern et Tommaso, ce sont « ceux de la ferme » d’à côté, jeunes, purs et vibrants de désirs.

Teresa l’ignore encore, mais cette rencontre va faire basculer sa vie en l’unissant à ces trois « frères » pour les vingt années à venir, entre amours et rivalités, aspirations et désillusions. Fascinée par Bern, personnage emblématique et tourmenté, viscéralement attaché à la terre somptueuse où il a grandi, elle n’hésitera pas, malgré l’opposition de sa famille, à épouser ses idéaux au sein d’une communauté fondée sur le respect de la nature et le refus du monde matérialiste, à l’image de la génération des années quatre-vingt-dix, tiraillée entre le besoin de transgression et la soif d’appartenance, mais entièrement tendue vers l’avenir, avide de tout, y compris du ciel.

Titre original : Divorare il cielo (2018)

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Points

Française Langue française | 486 pages | ISBN : 9782757880494

2019 Editions Seuil

Française Langue française | Traduit par Nathalie Bauer | 464 pages | Sortie : 14 Août 2019 | ISBN : 9782021220759

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • Diane Livres Le 25 Octobre 2019 à 19:42
    J'ai dû passer à côté ...
  • Musemania Le 13 Novembre 2019 à 17:56
    Malgré quelques longueurs, j’ai apprécié cette lecture peut-être par nostalgie mais aussi par l’aspect si franc et véridique. L’amour et la haine sont finalement si proches que les frontières peuvent être mouvantes.
  • MahaultMots Le 25 Décembre 2019 à 21:57
    J'ai vraiment bien aimé cette lecture, malgré le sentiment étrange qu'il lui manquait quelque chose. Plus de fond, de détail ou encore peut-être plus de facilités pour nous aider à comprendre où l'auteur veut nous amener. Très belle plume, sensible.
  • deslivresetmaude Le 19 Décembre 2020 à 09:47
    J’ai aimé le style fluide de l’auteur, le personnage de Teresa n’est pas très complexe, mais l’auteur nous donne envie de suivre l’histoire. La construction du récit est intéressante. On navigue entre présent et passé, entre les rapports qu’entretiennent les personnages, pour comprendre le présent et comment ils en sont arrivés là, enfin reprendre le cours de l’histoire et la conclure.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !