Et quelquefois j'ai comme une grande idée

de Ken Kesey (2013)

Synopsis

Moyenne

17.4

32 votes

TRES BON

Alors que la grève installée à Wakonda étrangle cette petite ville forestière de l’Oregon, un clan de bûcherons, les Stampers, bravent l’autorité du syndicat, la vindicte populaire et la violence d’une nature à la beauté sans limite. Mené par Henry, le patriarche incontrôlable, et son fils, l’indestructible Hank, les Stampers serrent les rang… Mais c’est sans compter sur le retour, après des années d’absence, de Lee, le cadet introverti et toujours plongé dans les livres, dont le seul dessein est d’assouvir une vengeance. Au-delà des rivalités et des amitiés, de la haine et de l’amour, Ken Elton Kesey (1935-2001), auteur légendaire de Vol au-dessus d’un nid de coucou, réussit à bâtir un roman époustouflant qui nous entraîne aux fondements des relations humaines. C’est Faulkner. C’est Dos Passos. C’est Truman Capote et Tom Wolfe. C’est un chef-d’œuvre.

Titre original : Sometimes a great notion (1964)

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2015 Editions Monsieur Toussaint Louverture

Française Langue française | Traduit par Antoine Cazé | 894 pages | Sortie : 21 Octobre 2015 | ISBN : 9791090724228

2013 Editions Monsieur Toussaint Louverture

Française Langue française | Traduit par Antoine Cazé | 798 pages | Sortie : 3 Octobre 2013

2006 Editions Penguin books (Classics)

Anglaise Langue anglaise | 736 pages

D'autres livres dans ce genre

10 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

9 commentaires

  • MyFloXyBabY Le 15 Novembre 2013 à 14:27
    Magnifique, épatant, sublime, époustouflant, bouleversant,... un de ces livres tellement bien écrits qu'on ne sait pas comment en parler en seulement 400 caractères. L'expression "coup de coeur" parait un peu en dessous de la réalité. Le décrire comme l'un des meilleurs livres qu'il soit possible de lire dans une vie lui rend déjà plus justice. Merci Ken Kesey.
  • FireFLy Le 12 Juin 2015 à 15:12
    Très beau livre, poignant et lyrique. Un vrai pavé, mais qui vaut son pesant.
  • lhucy7 Le 28 Novembre 2015 à 02:39
    Je ne peux qu'approuver les commentaires laissés avant moi. Un livre qui m'a accompagnée pendant plusieurs semaines. Un vrai bonheur. Il faut s'y lancer et se laisser emporter par la beauté de l'écriture, des personnages, de cette histoire hallucinante. Il faut que je le relise une seconde fois et ce sera pour très bientôt !
  • tachas Le 31 Janvier 2016 à 11:16
    Il y a des livres qui se faut de mériter et celui ci est l'un d'entre eux ! Un chef d'oeuvre méconnu de la littérature américaine qui plonge le lecteur chez des bucherons de l'Orégon. Entre vengeance, famille et faux semblants : une épopée qui ne laissera pas le lecteur insensible. La lecture fut très difficile mais une fois plongée, on revient à la surface quelques jours plus tard : vidé.
  • Syl Cypher Le 14 Avril 2016 à 23:17
    Chef d'œuvre !!! Un auteur qui joue des mots comme la plus belle des musique ; sublime, éblouissant ! Très triste de le terminer après l'avoir gardé ouvert plusieurs semaines. Une beauté à l'état brut qui nous heurte mais nous envoute aussi !
  • Voonce Le 09 Mars 2017 à 21:46
    Arrêtez ce que vous êtes en train de faire, asseyez-vous et lisez ce roman. C'est une expérience littéraire unique !
  • Liverté Le 03 Avril 2017 à 15:17
    Une épopée étasunienne sur l'histoire d'une famille déchirée par le labeur, par la jalousie... j'essaye de dire tout du contenu, mais je ne fais qu'effleurer par la même la grandeur de ce roman. J'aimerai que l'auteur ait écrit la suite. On refuse naturellement de voir ce livre se terminer, parce que tout dans son écriture, ses paysages, son folklore,ses personnages, son intrigue nous envoûtent.19
  • viduite Le 06 Juin 2017 à 08:29
    Et quelques fois j'ai comme une grande idée de Ken Kesey est une de ses lectures si indispensables qu'elle se présente comme un inévitable rencontre. À travers le destin de l'épique famille Stamper et du déchirement du retour au bercail de son dernier né en pleine période de grève, Ken Kesey crée un monde autonome. Une fresque ambitieuse, tragique qui nous emporte
  • Naulie Le 18 Janvier 2018 à 22:23
    Fou ou génie - ou les deux à la fois - Ken Kesey signe un livre hors du commun. On avance dans l'histoire comme on le ferait sur la rivière Wakonda : sans trop savoir où on nous mène, en se battant pour continuer, mais déterminé à en finir, car le style est vertigineux, les personnages d'une complexité fascinante et l'issue délicieusement incertaine. Une lecture difficile mais importante.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !