Le sursis, tome 2

de Jean-Pierre Gibrat (1999)

Synopsis

Moyenne

17.4

27 votes

TRES BON

En se levant ce matin du 1er janvier, Cécile remarque des traces de pas dans la neige. Elle pense qu'il s'agit encore de Jamilou, l'idiot du village, qui a encore passé la nuit dans le foin. Quelle n'est pas sa surprise de se retrouver nez à nez avec Julien, ce Julien qu'on a enterré il y a de cela quelques mois.

Cécile reste un instant muette de stupeur, avant de se ressaisir et de se rendre compte que la nuit qu'il a passé dans le froid a eu un sérieux impact sur la santé de Julien. Elle tente alors de le persuader de faire venir Paul, qui est médecin. Torturé par sa jalousie, Julien apprend que Paul n'a pas, contrairement à ce qu'il pensait, passé la nuit avec Cécile.

Elle le ramène discrètement dans sa chambre, avant d'aller chercher Paul. Celui-ci diagnostique un début de pneumonie, heureusement pris à temps et qui peut donc être soigné. Deux jours durant, Julien va basculer dans une sorte de demi-conscience, ponctué par les apparitions de Cécile qui va le couver de son mieux, lui préparant du thé chaud et lui amenant des coussins quand il en fait la demande. Julien conserve toujours une pointe de jalousie à l'égard de Paul, mais Cécile à tôt fait de lui démontrer son erreur.

Julien guérit, il va devoir maintenant songer à réintégrer ses pénates chez l'instituteur, en songeant que cette fois-ci, Cécile viendra égayer de sa présence les murs de la demeure close, où Maginot, le mannequin affublé d'un costume de soldat, veille.

1 édition pour ce livre

1999 Editions Dupuis (Aire libre)

Française Langue française | 54 pages

D'autres livres dans ce genre

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !