Les fantômes du vieux pays

de Nathan Hill (2016)

Synopsis

Moyenne

17.5

35 votes

TRES BON

Scandale aux États-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d'âge mûr : Faye Andresen-Anderson. Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde d'Elfscape. Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de onze ans. Et voilà que l’éditeur de Samuel, qui lui avait versé une avance rondelette pour un roman qu’il n’a jamais écrit, menace de le poursuivre en justice. En désespoir de cause, le jeune homme lui propose un nouveau projet : un livre révélation sur sa mère qui la réduira en miettes. Samuel ne sait presque rien d’elle ; il se lance donc dans la reconstitution minutieuse de sa vie, qui dévoilera bien des surprises et réveillera son lot de fantômes. Des émeutes de Chicago en 1968 au New York post-11-Septembre en passant par la Norvège des années quarante et le Midwest des années soixante, Nathan Hill s’empare de l’Amérique d’aujourd’hui et de ses démons et compose avec beaucoup d’humour une fresque aussi ambitieuse que captivante.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2018 Editions Folio

Française Langue française | 960 pages | Sortie : 23 Août 2018 | ISBN : 9782072798009

2017 Editions Gallimard (Du monde entier)

Française Langue française | Traduit par Mathilde Bach | 720 pages | Sortie : 17 Août 2017 | ISBN : 2070196496

D'autres livres dans ce genre

3 commentaires

  • viduite Le 08 Octobre 2017 à 13:26
    Dans Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill nous livre une réflexion sur les choix censés dicter notre identité. Dans un très beau portrait d'une mère en fuite, hantée par ses démons domestiques et par sa capacité à être au mauvais endroit au bon moment comme par l'histoire de son fils, Hill décrit joliement une partie du rêve américain. Dommage que sa critique sociale ne tombe pas toujours juste
  • Alex-Mot-à-Mots Le 30 Mars 2018 à 09:40
    Comment rendre toutes mes impressions de lecture de ce pavé ? D’abord : j’ai aimé, vraiment beaucoup. Ce n’est toutefois pas un coup de coeur à cause de certains paragraphes entiers d’accumulations, mais que l’on peut facilement survoler. J’ai aimé tous les personnages : de Samuel sur qui tout s’écroule à sa mère Faye qui m’a abandonné enfant ; de son ami d’enfance et de sa soeur Bethany
  • joyeux-drille Le 10 Décembre 2018 à 22:31
    Un premier roman porté par une construction narrative impressionnante, mais aussi par une galerie de personnages haut en couleur. Nathan Hill bouscule la saga familiale en racontant l'histoire d'une mère apparemment indigne et d'un fils paumé. Jouant sans cesse sur le lien entre réalité et imaginaire, vérité et mensonge, il met en place une satire de la société américaine d'hier et d'aujourd'hui.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !