Notre vie dans les forêts

de Marie Darrieussecq (2017)

Synopsis

Moyenne

13.8

26 votes

MOYEN

« Il faut que je raconte cette histoire. Il faut que j’essaie de comprendre en mettant les choses bout à bout. En rameutant les morceaux. Parce que ça ne va pas. C’est pas bon, là, tout ça. Pas bon du tout. »
Ces mots sont parmi les premiers du nouveau roman de Marie Darrieussecq (roman qui s’est imposé à elle alors qu’elle travaillait sur un autre projet et qu’elle a écrit d’une seule traite, comme poussée par une nécessité impérieuse). De ce roman, ils indiquent la tonalité et le mode narratif. C’est un roman à la première personne, où l’héroïne découvre au fur et à mesure qu’elle la raconte toutes les causes et les conséquences de son histoire. Nous sommes donc dans une forêt (« nous » car la manière dont le livre est écrit impose une identification du lecteur). Le personnage principal, une femme qui fut autrefois psychothérapeute, s’y cache avec d’autres. D’autres ? Des compagnons de fuite, loin d’un monde qu’on devine menaçant pour eux et qui les traque. Mais aussi avec des êtres étranges, comme flottants, mais qui leur ressemblent de manière frappante, des sosies ? Leurs clones, en fait qu’ils ont emmenés avec eux dans leur fuite.
Cette dystopie, qui se situe dans la postérité de Le meilleur des mondes, comme dans celle de 1984 ou de Fahrenheit 451, nous raconte une histoire de trafic d’organes, de gérontocratie, de totalitarisme sanitaire et politique. Marie Darrieussecq, avec ce personnage très légèrement en retard sur les événements, et à ce titre bouleversant, renoue avec la veine de Truismes.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Folio

Française Langue française | 160 pages | Sortie : 6 Juin 2019 | ISBN : .

2017 Editions P.O.L

Française Langue française | 192 pages | Sortie : 17 Août 2017 | ISBN : 9782818043660

D'autres livres dans ce genre

3 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

6 commentaires

  • akashana Le 27 Août 2017 à 21:57
    J'ai été déroutée par le style de l'auteur et il m'a fallu une bonne quarantaine de page avant de vraiment entré dans le roman. Ensuite, même si la plume de l'auteur est belle, il m'a vraiment été difficile d'apprécier l'histoire. Le suspense est pourtant bien ménagé mais pour moi, il n'y a pas eu de surprise, pas de réflexion, juste une sentiment d'inachevé face à une histoire qui aurait pu nous
  • Nastasia Le 14 Octobre 2017 à 15:45
    Dans un futur post-apocalyptique, sombre et d'un réalisme dérangeant, la narratrice nous narre sous forme de journal son histoire. Or à travers son histoire, c'est celle de l'humanité tout entière qui transparait. Le progrès technologique est à son paroxysme, mais cela n'est peut être pas aussi positif qu'on pourrait le croire. Un roman bien construit, même s'il ne révolutionne pas le genre.
  • Lourinki Le 19 Décembre 2017 à 21:27
    Contrairement à akashana c'est justement le style assez particulier qui m'a fait entrer très vite dans le roman : j'ai lu beaucoup de science-fiction dans ma vie et j'ai souvent été rebutée par les descriptions interminables de l'univers créé par l'auteur. Dans ce roman il est esquissé, il y a plus d'ellipses que de détails et l'imagination doit compléter. C'est troublant et ça m'a beaucoup plu !
  • femmesdelettres Le 13 Février 2018 à 14:35
    Ce roman n'ajoute rien du tout au tombereau de romans jeunesse de SF qui ont traité du clonage de mille manières et mieux que Mme Darrieussecq. Darrieussecq est meilleure quand elle s'adonne au plagiat : seule, elle n'est pas faite pour écrire.
  • Nakalire Le 21 Mars 2018 à 11:26
    Un sujet qui me passionne et, bizarrement, pas de coup de cœur à l'horizon. Je n'ai pas accroché au style, ni à la construction du récit. Ce texte n'a créé aucun émoi, nul choc pour moi face à un thème (le clonage et ses dérives) qui, pourtant, devrait troubler et mettre en alerte. Je n'ai pas eu non plus la sensation d'un regard neuf sur la question. Déçue...
  • Lau1307 Le 15 Mai 2018 à 19:46
    J'ai abandonné au bout d'une cinquantaine de pages... Répétitions de certains mots, idées trop brouillonnes, je n'ai pu embarquer dans l'histoire et je n'ai pas ressentie l'envie de poursuivre ma lecture. Dommage... !

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !